Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : « Tant que le PSG gagnera, ça se passera bien entre Blanc et Ibrahimovic… »

Laurent Blanc - Zlatan Ibrahimovic, PSG

Correspondante en France pour le quotidien suédois Aftonbladet, Johanna Fränden a répondu aux questions de Foot sur 7 avant le Classico.

« Je sais qu’à Paris, d’autres ont été contactés avant moi. Mais voilà, l’entraîneur du PSG, il s’avère que c’est moi. Je suis heureux professionnellement et quand on est heureux dans son travail, la vie entière s’en trouve facilitée. » De nouveau interrogé sur son arrivée à Paris, Laurent Blanc se dit heureux d’être entraîneur parisien. Selon la journaliste suédoise, un temps d’adaptation a été nécessaire pour Zlatan Ibrahimovic.

« AU DÉBUT, IL NE LE CONNAISSAIT PAS TRÈS BIEN »

« Je pense qu’au début, à l’arrivée de Blanc, Zlatan Ibrahimovic ne le connaissait pas très bien, puis on a vu un respect mutuel entre les deux. Mais Zlatan n’est pas quelqu’un de sentimental avec ses entraîneurs. Tant que le PSG gagnera, ça se passera bien entre eux. Si les choses tournent moins bien, ou que l’entraîneur perd un peu d’autorité, comme ça a été le cas avec Allegri à Milan, le feeling et l’entente peuvent vite casser. Pour Zlatan, ce qui compte, ce sont les résultats. Avec Ancelotti et Mourinho, c’était différent car il appréciait leurs caractères, et ils avaient l’expérience et l’habitude de gagner beaucoup de titres » lâche Johanna Fränden.

« L’OM ? IL COMPREND TOUT À FAIT L’ENJEU »

« Sa présence face à l’OM ' Je pense que c’était surtout l’objectif numéro 1 du PSG. Après, pour Zlatan, c’est une motivation en plus que de revenir pour un match comme ça, même si il y a 3 ans, il ne connaissait pas l’importance du Clasico français. Mais là, il comprend tout à fait l’enjeu, d’autant que l’OM est leader au classement. Je pense que c’est vraiment motivant et très spécial pour lui que de pouvoir revenir pour ce match » a-t-elle ajouté.

Articles liés