Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Ce qui aurait relancé la piste Yaya Touré…

Annoncé dans le collimateur du PSG depuis plusieurs semaines, Yaya Touré semblait parti pour rester à Manchester City. Et pourtant, un récent événement marquant aurait relancé le dossier comme l’annonce la presse anglaise…

« Non, il ne partira pas et le voir partir n’est pas mon souhait. Si Yaya voulait que Manchester City lui accorde une attention particulière à l’occasion de son anniversaire, c'est parce qu'il sentait que c'était le bon moment pour le club de lui montrer leur considération pour tous les sacrifices consentis (…) Je pense que c'est une situation qui sera résolue », expliquait le père de Yaya Touré il y a quelques semaines, alors que le PSG s’était positionné. Et selon le Daily Mirror, le dossier serait de nouveau relancé…

TOURÉ ET CITY, LA RUPTURE ?

Le média britannique explique ce mercredi que Yaya Touré n’aurait absolument pas apprécié l’attitude des dirigeants de Manchester City, qui ne lui ont pas accordé de permission afin qu’il puisse se rendre auprès de son frère mourant. À ce titre, la piste PSG aurait repris du poids, d’autant que Yaya Touré n’avait pas fermé la porte au club parisien : « Vu les objectifs de Paris, comment ne pas être intéressé par un club comme celui-là ? Le PSG est devenu l'une des places fortes en Europe. Ce serait un honneur de faire partie, un jour, d'un tel club. Si je peux rendre service... », avait lâché Yaya Touré début juin.

« CITY N’A PAS SOUHAITÉ M’ACCORDER QUELQUES JOURS »

Interrogé par France Football mardi, Yaya Touré était revenu sur cet épisode douloureux : « À la fin de la saison, j’aurais voulu rester quatre ou cinq jours avec mon frère avant de m’envoler pour préparer le Mondial avec la Côte d’Ivoire. Sauf que City n’a pas souhaité m’accorder ces quelques jours. Je suis allé célébrer dans la foulée le titre de champion à Abu Dhabi, alors que mon petit frère s’éteignait dans son lit. Après coup, je m’en veux de ne pas avoir insisté. De ne pas m’être fait respecter. Pourtant, mes dirigeants savaient bien que je souffrais dans ma chair depuis quelques mois de voir la santé de mon frère décliner. (…) On a voulu me rendre insensible et, le pire, c’est que j’ai laissé faire ». Suffisant pour permettre au PSG de l’enrôler durant le mercato ?

Articles liés