Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Grosse menace pour Al-Khelaïfi avec le fair-play financier ?

En dépensant sans compter cet été avec notamment Neymar et Kylian Mbappé, le PSG présenterait un bilan financier largement déficitaire. L'UEFA surveillerait la situation de près et pourrait frapper fort si les Parisiens n'inversaient pas la tendance.

Ce n'est plus un secret pour personne, quatre recrues ont rejoint le PSG cet été. Peu sur le plan quantitatif, mais il en est tout autre sur le plan qualitatif. En enrôlant Yuri Berchiche (16 M€), Dani Alves (libre) Neymar (222 M€) et Kylian Mbappé (prêt avec option d’achat de 145 M€), le PSG a enflammé le marché estival. De quoi provoquer l’ire de bien des concurrents européens du club de la capitale, brandissant la bannière du fair-play financier afin de calmer les ardeurs de Nasser Al-Khelaïfi. Et si les supporters du PSG sont actuellement sur un petit nuage, ils pourraient assez vite déchanter…

Fair-play financier : attention danger

Le Paris-Saint-Germain a récupéré plus de 40 M€ avec notamment les ventes de Blaise Matuidi et Serge Aurier, mais ses comptes seraient dans le rouge, et assez largement. Les modalités de l’option d’achat associée au prêt de Kylian Mbappé focalisent les attentions puisque celle-ci étant presque automatique, les quelques 145 M€ de la transaction pourraient être inclus dans les comptes parisiens pour la saison en cours d'après L'Equipe. L’UEFA pourrait ainsi décider de priver le PSG de Coupe d’Europe si jamais les comptes présentés par les dirigeants parisiens lors de leur audition à l’automne 2018 ne s’avéraient pas équilibrés. Une épée de Damoclès qui devrait obliger le club de la capitale à poursuivre son dégraissage à l’hiver, sous peine d'une énorme déconvenue.

Articles liés