Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Barcelone répond à Mourinho sur le fair-play financier…

José Mourinho, Chelsea

Alors que le PSG fait partie de ces clubs émergents frappés de plein fouet par le fair-play financier, le vice-président de Barcelone Javier Faus rebondit sur la prise de position de José Mourinho à ce sujet.

« En réalité, le fair-play financier est une grosse protection pour les clubs les plus historiques, les plus vieux, les plus puissants (…) Les 'nouveaux clubs', j'entends par là ceux qui ont de nouveaux investisseurs, ne peuvent pas se mettre rapidement au même niveau », expliquait récemment José Mourinho au sujet du fair-play financier, faisant notamment référence à la situation du PSG. Interrogé par Le Parisien, le vice-président de Barcelone Javier Faus répond à l’entraîneur de Chelsea.

« LE PSG DOIT ÊTRE PATIENT »

Invité à rebondir sur les propos de José Mourinho, le dirigeant du Barça s’explique : « Le PSG doit se montrer patient. Il n'est pas possible de réussir en trois ans ce que d'autres ont fait en quarante. Le Barça a mis plus de dix ans à se restructurer. Aujourd'hui, il est le deuxième club le plus riche du monde, tout sport confondu. Il a aussi le plus grand nombre de fans avec plus de 340 millions de sympathisants. Ceci ne s'est pas fait en une journée ».

« RONALDINHO N’ÉTAIT PAS EXTRÊMEMENT CHER »

Javier Faus poursuit sur la politique adoptée par Barcelone depuis plusieurs années, en revenant notamment sur l’achat de Ronaldinho au PSG : « Sans mécène, on a augmenté chaque année le budget de 10, 15, 20 % en cherchant de nouvelles ressources. Nous avons fait de très bonnes opérations marketing et enfin, nous avons trouvé de bons joueurs. Ronaldinho n'était pas extrêmement cher et on a pu construire autour. En dix ans, on a aussi multiplié par cinq le montant des ventes. Pendant ce temps-là, on a gagné trois Ligues des champions et plus de la moitié des championnats d'Espagne ».

Articles liés