Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Le club avait trois cibles de dernière minute !

Albert Emon, José Anigo

« Beaucoup de bruit pour rien ». Voilà comment La Provence résume le mercato olympien. Le quotidien fait le point sur les dernières heures de ce marché hivernal.

« La fin du mercato ? Qui sait ? Jusqu’à minuit, il y a tellement de choses qui peuvent se passer. D’ici la fin de journée il peut s’en passer encore des choses. On verra bien. » En lâchant cette phrase vendredi midi lors de la conférence de presse de présentation de Brice Dja Djédjé, José Anigo avait donné de l’espoir aux supporters marseillais. Selon ses propos, Saber Khalifa pouvait encore changé d’avis malgré l’affirmation de son entourage jeudi soir.

TROIS PISTES POUR RIEN

D’après le quotidien, « l’état-major olympien a tenté jusqu’au bout d’enrôler un joueur supplémentaire. L’OM avait ciblé trois recrues potentielles en attaque : une piste menait en France, une autre en Italie et la dernière dans le Golfe persique. » Si les noms pour les deux dernières pistes n’ont pas filtré, la piste française était sans surprise celle menant à Jérémie Aliadière, qui terminera finalement la saison à Lorient.

« JUSQU’AU BOUT DE LA NUIT… »

La Provence poursuit en indiquant que les dirigeants olympiens ont cherché une solution malgré le refus de Saber Khalifa de faire ses valises cet hiver : « L’OM s’est activé. Dans l’intimité du centre Robert Louis-Dreyfus, les dirigeants ont cherché la solution jusqu’au bout de la nuit comme on se raccroche à une bouée lorsqu’on est à la dérive. Les rumeurs les plus folles ont circulé. Sans qu’aucune arrivée ne se concrétise. » Le mercato hivernal aura donc été calme. En attendant la tempête l’été prochain ?

Articles liés