Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : « Bielsa ? Si Valbuena dit qu’il veut partir… »

Mathieu Valbuena, France

Mathieu Valbuena veut quitter l’Olympique Marseille, après huit ans de bons et loyaux services. Courtisé notamment en Espagne, le meneur de jeu de l’Equipe de France pourrait toutefois se heurter au refus de son club et plus particulièrement de Marcelo Bielsa

Tout porte à croire que Mathieu Valbuena quittera Marseille cet été. L’international tricolore aimerait tenter une aventure à l’étranger, après huit saisons passées du côté de la cité phocéenne. Valence et le FC Séville lui font les yeux doux depuis plusieurs semaines, mais il se pourrait bien que Marcelo Bielsa ne décide finalement de le garder et quand El Loco décide d’une chose…

« IL FAIT CE QU’IL VEUT »

Compare à un tyran, Marcelo Bielsa est avant d’être un très bon technicien, un patron à la poigne de fer. Si l’Argentin décide de garder Mathieu Valbuena, celui-ci pourrait bien être retenu contre son gré. C’est en tout cas ce que rapporte un agent dans les colonnes de l’Equipe de ce vendredi. « II est complètement déconnecté des enjeux stratégiques d'un club. Si Valbuena dit qu'il veut partir, il est capable de lui refuser l'accès aux terrains d'entraînement pendant toute la saison. Il fait ce qu'il veut ». El Loco veut redorer le blason de l’OM et il serait prêt à tout pour ça et selon lui, le club phocéen ne redeviendra une place du football européen que si les joueurs font preuve de solidarité… Mathieu Valbuena le premier.

VALBUENA COMME LLORENTE ?

Le meneur de jeu de l’Olympique Marseille pourrait donc être l’énième victime de la tyrannie de Marcelo Bielsa. Ce n’est pas pour rien que l’on surnomme l’Argentin El Loco, soit Le Fou en français. En 2012, lorsque celui-ci était entraineur de l’Athletic Bilbao, il avait exclu Fernando Llorente des entrainements, pourtant joueur-clé de l’effectif et lui avait interdit l’accès au terrain du club durant toute la saison car l’attaquant avait fait part de son envie de quitter le club basque, à un an de la fin de son contrat.

Articles liés