Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Atlético Madrid

Mercato - OM/ASSE : L’Atlético Madrid aurait trouvé une solution pour Ochoa…

Alors que de nombreux clubs se penchent actuellement sur Guillermo Ochoa, son statut d’extracommunautaire a tendance à refroidir les prétendants. Mais l’Atlético Madrid aurait trouvé une solution.

Il aura fallut une prestation de haut vol face au Brésil pour que le gardien mexicain Guillermo Ochoa attire enfin les regards des grands clubs d’Europe. Très performant avec Ajaccio, le gardien est en fin de contrat avec le club corse et désormais libre de s’engager avec le club qu’il veut. Le problème, c’est son statut d’extracommunautaire. Mais pour y remédier l’Atlético Madrid, qui est très intéressé, aurait trouvé plusieurs solutions. 

Mercato - OM/ASSE/Barcelone - Pierre Ménès : «Si l’OM récupère Ochoa…»

NATIONALITE FRANCAISE POUR OCHOA ?

Selon le quotidien sportif espagnol AS, Guillermo Ochoa serait resté deux ans en France pour obtenir la double nationalité franco-mexicaine. Ainsi, il n’aurait plus son statut d’extracommunautaire, et Diego Simeone pourrait recruter le remplaçant de Thibault Courtois gratuitement, sans trop perdre en qualité au poste de gardien. Autre possibilité, les départs de Joao Miranda et de José Maria Gimenez tout deux extracommunautaires, pourraient libérer une place. Mais un problème persiste pour l’Atlético Madrid, Guillermo Ochoa préfèrerait continuer sa carrière en France.

OCHOA PREFERE LA FRANCE

Pour autant, le gardien mexicain n’est pas encore à l’Altético Madrid. Guillermo Ochoa préfèrerait rester en France comme il le déclarait il y a peu : « Privilégier un club de Ligue 1 ? Oui, ma priorité, c'est de rester en France. Mais je suis aussi ouvert à d'autres propositions… ». D’autres propositions comme le FC Barcelone ? Son agent confiait en effet qu’il discutait avec le Barça pour Ochoa : « Je suis en train de parler avec Barcelone, ils m’ont appelé afin de prendre des renseignements sur lui ». En ligue 1, le LOSC, l’ASSE et l’OM sont intéressés. De quoi inquiéter l’Atlético Madrid ?