Accès direct au contenu

Foot - Mercato - FC Nantes

Mercato - FC Nantes : « On peut être privés de deux mercatos »

Waldemar Kita, FC Nantes

Dans un long entretien accordé à L’Equipe, le président du FC Nantes, Waldemar Kita, a fait le point sur la situation financière de son club.

Avant que le FC Nantes ne reprenne le chemin des terrains de Ligue 1 ce weekend avec la réception de l’AS Monaco, véritable choc du championnat entre le 3ème et 4ème de Ligue 1, Waldemar Kita s’est confié dans L’Equipe avec optimisme.

« J’EN SUIS RESPONSABLE »

Questionné sur la différence avec la montée en 2008, Kita assume sa gestion : « J'ai écouté pas mal de gens et j'aurais dû suivre ma philosophie. J'ai fait beaucoup de conneries, j'en suis responsable. On avait 58 M€ de budget et, quand on se donne les moyens, on se dit qu'on doit finir dans les cinq premiers. On a fini dans les cinq derniers ».

« S’IL Y A UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE… »

Interrogé sur l'affaire Ismaël Bangoura qui pourrait prochainement priver le FC Nantes de recrutement, Waldemar Kita ne semble pas si inquiet pour l’avenir et la pérennité de son équipe : « On est préparés. On peut être privés de deux mercatos, mais quand on voit l'âge moyen (la moyenne d'âge des titulaires alignés face à Bordeaux, 0-3, le 10 novembre, était de 24 ans), on se dit que cette équipe peut durer deux ou trois ans. Retenir des joueurs comme Papy Djilobodji ? Bien sûr, il est sous contrat jusqu'en 2016. Pas question que quelqu'un parte maintenant Et ce sera pareil en juin si on est interdits de recrutement Après, s'il y a une offre exceptionnelle qui arrive, on ne va pas bloquer un joueur. »

Articles liés