Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Trémoulinas et Guilavogui, un « plus qui bonifie » les Verts

Trémoulinas - Guilavogui

Alors que l’ASSE reste sur cinq matches sans défaite en Ligue 1, Benoit Trémoulinas et Josuha Guilavogui semblent bien intégrés depuis leur prêt chez les Verts cet hiver. C’est en tout cas le point de vue d’un ancien joueur du PSG…

Respectivement prêtés par l’Atletico Madrid et le Dynamo Kiev à l’ASSE durant le mercato hivernal, Josuha Guilavogui et Benoit Trémoulinas vont-ils permettre aux Verts d’accrocher une qualification en coupe d’Europe à l’issue de la saison ? Alain Roche, ancien joueur du PSG et désormais consultant pour Orange Sports, fait le point sur ce sujet et souligne leur apport à l’ASSE.

« EN COURSE POUR LA LIGUE DES CHAMPIONS »

« Les semaines se suivent et se ressemblent pour les Verts de Christophe Galtier. Longtemps cette équipe a eu du mal à franchir un palier, s’écroulant trop souvent face aux gros du championnat. Ce temps semble en passe d’être révolu et pour cause, Saint-Etienne est devenue la première équipe à avoir fait tomber Monaco en 2014. Le tout avec la manière au terme d’un match maîtrisé de bout en bout, sous l’impulsion d’un grand Lemoine et d’un très bon Hamouma. Surtout, les arrivées au mercato de Trémoulinas et Guilavogui ont apporté un plus qui bonifie indéniablement la qualité de cette équipe. C’est simple, l’ASSE n’a jamais tremblé et reste plus que jamais en course pour la Ligue des Champions. Mais avec deux déplacements à Lorient puis au PSG, le plus dur reste encore à venir ».

CONFIANT POUR L’OM…

Alain Roche revient également sur la rencontre entre le PSG et l’OM (2-0), et assure que les Marseillais ont des chances de croire également au podium : « Marseille ne pouvait pas grand-chose de plus face au club de la capitale. A tel point que désormais, on ne voit plus ce qui pourrait s’opposer à un nouveau titre pour le PSG. Pour l’OM en revanche, l’écart de 6 points avec la troisième place est loin d’être rédhibitoire pour la Ligue des Champions. En affichant le même état d’esprit qu’hier, Anigo peut encore réussir son pari et atteindre le podium en fin de saison ».

Articles liés