Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Les justifications de Khazri sur son arrivée à Saint-Etienne !

Wahbi Khazri se prononce son sur choix de répondre favorablement aux sirènes de l'ASSE en ce mercato estival.

Tiraillé entre un possible retour au Stade Rennais, suite à un prêt convaincant la saison dernière, ou un possible transfert à l’ASSEWahbi Khazri a finalement opté pour les Verts. L’ex-milieu offensif de Sunderland, relégué en troisième division anglaise (League One), est récemment devenu un nouveau joueur de Jean-Louis Gasset, et le néo-Stéphanois se confie sans détour sur ce choix de carrière, le tout dans les colonnes de L’Équipe ce samedi.

« J’ai senti que tout le club me voulait vraiment, Saint-Étienne a tout mis en œuvre pour me faire venir »

« Je ne voulais pas rester à Sunderland, relégué en Troisième Division anglaise. Rennes et Saint-Étienne étaient les deux clubs vraiment intéressés. J’avais une relation particulière avec Sabri Lamouchi (entraîneur de Rennes). C’est plus qu’un entraîneur pour moi, il m’a beaucoup apporté. On s’apprécie énormément, on s’appelle régulièrement. De l’autre côté, il y avait Jean-Louis Gasset, un coach extraordinaire qui a tout fait pour que je vienne et qui a réellement pesé dans la balance. Je suis allé à Saint-Étienne car j’ai senti que tout le club me voulait vraiment. Saint-Étienne a tout mis en œuvre pour me faire venir. J’ai senti que je faisais l’unanimité, plus qu’à Rennes. C’est difficile à expliquer. Après, si Rennes n’a pas tout fait pour me garder, c’est qu’ils estiment qu’ils pouvaient avoir mieux que moi. À Saint-Étienne, j’ai eu le sentiment d’avoir des gens qui m’ont estimé à ma juste valeur. Je sais que je ne suis pas un phénomène, mais je pense avoir des qualités. Je sortais d’une belle aventure à Rennes et d’une belle Coupe du monde avec la Tunisie. J’estimais mériter un minimum de respect. Et ce respect, je l’ai plus senti à Saint-Étienne », admet Wahbi Khazri.

Articles liés