Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Arsenal

Mercato - Arsenal - Wenger : « Özil ? C’était trop dur de dire non »

Arsène Wenger et Mesüt Özil, Arsenal

Revenant sur le recrutement de Mesüt Özil dans les dernières heures du mercato, Arsène Wenger a admis que l’Allemand n’était pas forcément un objectif du club.

En lâchant entre 45 et 50M€ d’euros lors du dernier jour du mercato pour recruter Mesüt Özil, Arsène Wenger a non seulement explosé la tirelire d’Arsenal (record du club), mais il a par la même occasion remis le club londonien parmi les favoris pour le titre en Premier League cette saison. Si un avant-centre était la priorité du mercato des Gunners cet été (Benzema, Higuain, Suarez, Rooney), Arsène Wenger a reconnu que l’occasion était trop belle pour la laisser passer.

Ca peut aussi vous intéresser

Real Madrid - Ancelotti : «Nous n’avons pas besoin d’Özil»

« PAS DE BESOIN SPÉCIFIQUE DANS CE SECTEUR DE JEU »

« Vous devez regarder en premier la qualité du joueur, et si vous pouvez légitimement vous attendre à un très haut niveau, vous ne pouvez pas laisser passer l’occasion d’avoir un joueur de classe mondiale. Il n’y avait pas de besoin spécifique dans ce secteur de jeu, mais la qualité du joueur était si grande que c’était trop dur de dire non », a confié l’Alsacien sur le site officiel du club.

L’EXEMPLE DU BAYERN MUNICH

Poursuivant sur sa lancée et se justifiant sur le fait d’empiler les milieux de terrain, le coach londonien a pris l’exemple du Bayern Munich, champion d’Europe en titre. « Regardez le Bayern, l’autre soir ils avaient Javi Martinez et Mario Götze sur le banc. Les gens disaient que leur équipe a coûté 108M€ et Manchester City 224M€, mais le Bayern avaient près de 120M€ sur le banc. Ça fait partie des grands clubs aujourd’hui, avoir des grands joueurs sur le banc », a-t-il ajouté.

Articles liés