Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Arsenal

Mercato - Arsenal : Cet ancien du club qui prend position sur l’avenir de Wenger

L’avenir d’Arsène Wenger est plus que jamais discuté. Faute de résultats satisfaisants, le technicien alsacien se trouve sur la sellette. Son ancien joueur John Hartson a révélé qu’il devrait partir la tête haute en actant lui-même son départ.

« Tant que j'aurais la force physique et la motivation, j'entraînerai. Évidemment, cela dépend de mon état physique et mental. À un moment donné, il faudra que je prenne une décision, mais je vis le moment présent. Je veux juste faire le mieux pour mon club, je ne me préoccupe pas du reste ». Déclarait Arsène Wenger dernièrement. Tout au long de sa carrière à Arsenal, le Français a toujours tenu à honorer ses contrats. Lié au club londonien jusqu’à juin 2019, Wenger pourrait bien ne pas aller au bout de celui-là. En effet, les bilans des dernières saisons des Gunners seraient jugés insatisfaisants pour la direction qui s’activerait en coulisses pour lui trouver un remplaçant. L’ex-joueur du technicien alsacien John Hartson, présent lors de son arrivée au club a révélé que Wenger ne mériterait pas d’être viré et de ce fait, de sortir par la petite porte.

« Il devrait partir pour ne pas ternir son héritage »

« J’adore Arsène (NDLR Wenger) mais je pense qu’il devrait annoncer son départ de façon à ce que son héritage ne soit pas totalement terni. S’il déclarait qu’il était temps pour lui de partir à l’issue de la saison, je suis certain que les supporters tomberaient à nouveau amoureux de lui, et il partirait la tête haute. Personne ne voudrait le voir se faire licencier, il ne mérite pas cela. Il a activement pris part à la construction de l’Emirates (Stadium), et cela a fortement pénalisé ses équipes par la suite vu le montant investi dans le stade. Il a commis des erreurs mais je pense qu’Arsène a la volonté d’aller ailleurs. Je suis certain qu’il pourrait accepter de prendre les rênes de la sélection anglaise ». a déclaré John Hartson à l’occasion d’un entretien avec le Mirror.

Articles liés