La fin est annoncée entre Guendouzi et l’OM
Bernard Colas -
Journaliste
Passionné de sport, de cinéma et de télévision (à l’écran comme derrière) depuis son enfance, Bernard est journaliste pour le 10 Sport depuis 2018. Plus habile clavier en main que ballon au pied, il décide de couvrir principalement un sport adulé, critiqué et détesté à la fois (le football) et un sport qui n’en est pas un (le catch).

À quelques jours de la fermeture du mercato hivernal, le nom de Matteo Guendouzi revient avec insistance. L’OM ne compte pas se séparer de l’international français mais n’exclut aucune possibilité pour autant en fonction des potentielles offres sur la table. De quoi laisser une chance à Aston Villa. En Angleterre, on se montre d’ailleurs confiant concernant l’issue du dossier.

Après Gerson et Luis Suarez, un autre membre de l’effectif d’Igor Tudor va-t-il quitter l’Olympique de Marseille avant la fin du mois ? Titulaire indiscutable dans l’entrejeu, Matteo Guendouzi voit son avenir s’écrire en pointillé alors qu’Aston Villa souhaiterait mettre la main sur lui. L’OM n’a pas l’intention de céder son international français mais n’exclut aucune possibilité en fonction de l’offre reçue. Un coup de tonnerre reste donc envisageable pour Guendouzi, un scénario que l’on juge crédible en Angleterre.

« Guendouzi ? Un joueur que j’imagine voir partir avant la fin du mercato »

Célèbre agent désormais chroniqueur sur le site CaughtOffside, Jon Smith s’est prononcé sur la situation de Matteo Guendouzi et affiche sa position concernant l’issue du dossier. « Je sais qu'Unai Emery à Aston Villa l'aime beaucoup et avec les deux clubs qui négocient son transfert, c’est un autre joueur que j’imagine voir partir avant la fin du mercato. »

Guendouzi bientôt face à son ancien club ?

En cas d’arrivée à Aston Villa, Matteo Guendouzi pourrait alors rapidement retrouver Arsenal, son ancien club qui défiera les Villains le 18 février prochain. « Si c'est le cas, ce transfert potentiel pourrait ajouter un piment supplémentaire au match », ajoute Jon Smith

Articles liés