Accès direct au contenu

Foot - Mercato

EXCLU - Mercato - Sacko : « Je veux exploser avec l’OGC Nice ! »

Ihsan Sacko fait partie des jeunes talents prometteurs de l’OGC Nice. Un an et demi après son arrivée et une saison en demi-teinte (13 matchs), l’ancien attaquant de Strasbourg a de grandes ambitions avec les Aiglons.

A quelques jours de la reprise de l’entraînement (1er juillet) avec l’OGC Nice, dans quel état d’esprit tu es ?
Je suis impatient. Impatient que l’entraînement commence, impatient de retrouver les terrains et de me lancer dans cette nouvelle saison. J’ai vite tourné la page des derniers mois, qui n’ont pas été totalement satisfaisant à mes yeux. Et je suis déterminé à reprendre pour montrer un autre visage, un autre Ishan, le vrai Ishan. Je veux me battre pour montrer de quoi je suis vraiment capable.

Qu’est-ce qui t’as manqué la saison dernière pour t’imposer ?
Je n’ai pas été assez combattif, je pense ? Je dois montrer que j’ai plus faim que les autres joueurs afin d’avoir ma place dans cette équipe. La saison dernière, le coach m’a fait confiance mais j’ai joué de malchance entre un carton rouge, les blessures, etc… Je pense que c’était une période charnière pour moi, où j’aurai pu m’imposer. C’est du passé, je veux regarder ce qu’il y a devant moi.

Aucun regret d’avoir quitté Strasbourg au mois de janvier 2018, quand on voit la belle saison du Racing ?
Non, je suis très heureux et très fier de voir ce qu’ils ont faits ! J’ai gardé contact avec les joueurs, on se parle et je suis content pour eux. C’était le bon moment pour moi de partir et je ne regrette absolument. Je voulais passer un cap et montrer ce dont j’étais capable. C’est toujours ce que je veux.

« Mario Balotelli m’a beaucoup appris devant le but »

Aucune envie de quitter l’OGC Nice, même si des propositions d’autres clubs se présentent à toi cet été ?
Non, je veux exploser à l’OGC Nice ! Je suis déterminé et je sais que je vais y arriver. Je sais aussi que le club me fait confiance et je veux leur rendre. Je suis clairement dans l’optique de revenir pour m’imposer plutôt que de partir, c’est une certitude.

Les mouvements autour du club, d’un possible rachat, ça ne perturbe pas ?
On entend des choses, oui. Mais je ne m’occupe pas trop de ça. Ce qui m’intéresse, moi, c’est marquer des buts, retrouver la confiance et je sais que j’ai une belle carte à jouer dans ce club.

Il y a clairement une place à prendre après le départ de Mario Balotelli ?
Je pense qu’il y avait déjà une place à prendre que Mario était là. Même quand il y avait Alassane (Pléa), Allan (Saint-Maximin) et Mario (Balotelli), je pense que j’avais une carte à jouer. C’est d’autant plus vrai maintenant que certains sont partis.

Jouer aux côtés de Mario Balotelli, c’était quelque chose ?
J’ai beaucoup appris à ses côtés, notamment dans le secteur de la finition, devant le but. C’est quelqu’un marque énormément de buts, notamment à l’entraînement. Un bon mec, avec qui tu peux rire mais aussi t’énerver (rire). C’est un personnage ! Toute l’équipe avait confiance en lui. Je pense qu’il avait déjà envie de partir au dernier mercato estival. Il est certain, il voulait nous aider mais ça ne s’est pas passé comme prévu.

Tu penses qu’il va rester à l’OM ?
Honnêtement, je ne sais pas. Et je n’ai pas gardé contact avec lui donc je ne peux pas vous dire. Il n’y a que lui qui peut savoir (sourire).

Articles liés