Accès direct au contenu

Foot - Mercato

EXCLU - Mercato - Helena Costa : son agent dévoile les coulisses de son arrivée à Clermont

Depuis l’annonce de sa nomination à la tête du Clermont Foot Auvergne, Helena Costa fait parler d’elle dans toute l’Europe. À 36 ans, cette Portugaise va devenir la première femme à entraîner un club de football professionnelle en France. Son agent, Sonia Souid, nous révèle les coulisses de ce dossier.

Alors Helena Costa à Clermont, c'est vous...?
Oui (sourire)… Cette idée de voir une femme décrocher un job d’entraîneur de football masculin dans un club professionnel germait dans ma tête depuis un moment déjà. Mais il fallait que je trouve le bon CV, la femme compétente, capable de relever un tel défi. Et elle s'appelle Helena Costa...

On imagine que cela n’a pas été si simple que cela. Comment avez-vous fait ?
Je n'ai pas de baguette magique. J'ai simplement osé réaliser mon idée... J’ai fait abstraction de ce qu’on a pu me dire, comme par exemple que j'étais folle, que c'était inimaginable. Je n'ai écouté personne, juste mes convictions profondes et personnelles. Je me suis lancée et cela nous a souri. Je suis la plus heureuse aujourd'hui. C'est certes une première, mais nous voulons, Helena, le Clermont Foot, mon équipe et moi-même, faire en sorte que cela soit une réussite. Nous sommes tous prêts à travailler très dur pour cela. Nous sommes conscients de la responsabilité, nous voulons faire en sorte que Helena soit la première de nombreuses autres entraîneurs femmes dans le monde du football professionnel.

« ELLE A L’UEFA PRO, UN JOSÉ MOURINHO N’A PAS MIEUX »

Comment le contact avec Helena Costa s'est-il fait ?
Quand nous avons commencé à chercher la personne correspondante, nous n'avons pas trouvé notre bonheur en France. Nous voulions une femme avec de l’expérience dans le football masculin. Mon partenaire, Patrick Esteves, directeur football de notre société CSM Sport & Entertainment présidée par Lord Sebastian Coe, est portugais. Il connaissait Helena Costa. Nous avons étudié attentivement son CV, nous avons pris la température auprès d'elle. La première chose qu'elle a dit, c'est qu'elle dormirait très bien avec la pression, que c'était son rêve, qu'elle avait obtenu ses diplômes pour cela. Elle a l'UEFA pro. Un José Mourinho n'a pas mieux !

Pouvait-elle imaginer prendre un jour les commandes d'une équipe masculine professionnelle ?
Jamais. D'ailleurs, lors de l'entretien à Paris avec Claude Michy (le Président de Clermont), une de ses réponses m'a particulièrement marquée. À la question du président « quelle est votre ambition », elle a dit : « Vous savez, jusqu'à quelques jours en arrière, quand Sonia et Patrick m'ont contacté concernant ce projet, mon ambition était d'évoluer le plus haut possible dans le scouting ou autre. Mais aujourd’hui, maintenant que je sens que c'est réalisable, mon ambition est tout autre ! Je souhaite devenir l’entraîneur du Clermont Foot la saison prochaine et faire du bon travail.»

A-t-elle déjà eu une telle opportunité ou une piste similaire par le passé ?
Non, jamais. Ce n'est pas tous les jours qu'un agent propose ce genre de défi à une femme !

Quelle a été la réaction de la direction clermontoise quand vous avez évoqué le profil de Helena Costa ?
Mon seul et unique interlocuteur a été Claude Michy, le Président. Je voulais absolument donner la priorité au Clermont Foot. Je suis née à Clermont-Ferrand, et j'ai grandi dans le quartier en face du Stade Gabriel Montpied. Alors, la nomination de Helena Costa au poste d'entraîneur de l’équipe professionnelle du Clermont Foot la saison prochaine a une saveur très spéciale pour moi. Claude Michy est un grand monsieur, il est très intelligent et visionnaire. Nous ne le remercierons jamais assez d'avoir osé.

Depuis l'officialisation de son arrivée, l'impact médiatique est très important. Vous confirmez ?
Oui, c'est incroyable. L'annonce officielle ne devait arriver que la semaine prochaine. Mais nous avons dû l’annoncer précipitamment et depuis, je passe mes journées au téléphone. Le monde entier nous contacte... Je pense que le monde du football avait besoin de cela ! Il était temps ...

« ELLE CONNAÎT LE FOOTBALL COMME PEU DE MONDE »

Comment pourriez-vous présenter Helena Costa ? Quelles sont ses caractéristiques ?
Elle est déterminée. Elle sait ce qu'elle veut. Elle a une classe et une autorité naturelle. Elle connaît le football, comme peu de monde. De plus, elle est très ambitieuse et a les épaules nécessaires pour relever un tel défi !

Comprenez-vous les réticences ou les doutes qui entourent cette nomination ?
Oui, c'est une première. Donc oui, je comprends. Elle est entrée dans l'Histoire, le Clermont Foot également. Il vaut mieux être précurseur que suiveur, comme dit monsieur Michy. Maintenant, comme c'est une première, on ne peut pas vraiment comparer. Je demande seulement qu'on la juge sur son travail et ses résultats.

Le football masculin est-il prêt à accueillir une femme ?
Oui. Et aujourd'hui plus que jamais !

Comment va se dérouler l'arrivée de Helena à Clermont ?
Helena sera à Clermont-Ferrand après la fin du championnat pour la conférence de presse autour du 21 mai 2014. Elle travaille déjà sur la saison prochaine, en liaison permanente avec le Clermont Foot, et particulièrement Olivier Chavanon. Nous allons faire en sorte qu'elle se sente au mieux à Clermont-Ferrand et au club, afin qu'elle puisse se concentrer que sur le terrain et son travail.

A.B.

Articles liés