Accès direct au contenu

Foot - Mercato - RC Lens

Mercato - RC Lens : Les 3 raisons de faire confiance à Mammadov

Hafiz Mammadov, le propriétaire du RC Lens, est sur le point de racheter le club anglais de Sheffield Wednesday, actuellement en Championship. Faut-il s’inquiéter pour son avenir au RC Lens ?

Hafiz Mammadov, le richissime homme d’affaire, a racheté le RC Lens en juillet 2013. Le club nordiste a retrouvé la Ligue 1 à peine dix mois plus tard. Mais tous les doutes ne sont pas levés. Le RC Lens est toujours dans le viseur de la DNCG. Cet hiver, le club lensois avait même été, un temps, interdit de recrutement. Une interdiction levée en appel quelques jours plus tard. Le RC Lens est de nouveau passé devant la DNCG la semaine dernière et aurait présenté un bilan déficitaire d’environ 15M d’euros. Lens va avoir besoin d’Hafiz Mammadov pour combler les dettes…

Mercato - RC Lens : Les 3 questions clés du mercato lensois

MAMMADOV EST TRÈS AMBITIEUX

Hafiz Mammadov s’est très peu exprimé depuis son arrivée au RC Lens en juillet 2013. Il a notamment lâché, en novembre 2013 sur Canal + : « Nous avons l’ambition d’être les meilleurs, et pour cela il faut investir. On investira autant qu’il y a besoin. Si nous sommes capables de faire des coups à la Ibrahimovic ou Falcao sur le mercato? Oui, pourquoi pas. S’il le faut, on le fera ». Il est très ambitieux. Mammadov semble loin d’un processus de désengagement. Mammadov est concerné par la vie du RC Lens et était présent lors du passage du club devant la DNCG la semaine dernière.

KOMBOUARE A ÉTÉ RASSURÉ

Certains s’inquiètent toutefois à Lens sur les réelles intentions du propriétaire du club. À l’instar d’Antoine Kombouaré, le coach. Mi-mai, L’Equipe expliquait qu’« Antoine Kombouaré est prêt à démissionner s’il n’obtenait pas de l’actionnaire majoritaire la possibilité de monter une équipe pouvant viser la moitié du tableau » . Antoine Kombouaré est l’entraîneur du club depuis 2013. Mais ce mardi, Le Parisien expliquait que le Kanak devrait bel et bien rester cet été. Le technicien aurait été rassuré en personne par Hafiz Mammadov.

MARTEL EST OPTIMISME

Gervais Martel, l’emblématique président du club (de 1988 à 2012), est revenu aux affaires en 2013 dans le sillage de Mammadov. C’est lui qui connaît le mieux l’homme d’affaire. Martel n’est absolument pas inquiet, il a pleinement confiance en Mammadov. « Je n’ai aucune inquiétude par rapport à cette audition devant la DNCG. Le club a fait des pertes importantes parce que les coûts de notre structure sont élevés par rapport aux recettes d’un club de L2. Mais M. Mammadov a parfaitement rempli ses obligations d’actionnaire. Et il n’y a pas de raison que cela change. Pour la saison prochaine, nous allons présenter un budget prévisionnel de 40 M€ avec une enveloppe prévue pour les transferts », a assuré le président du RC Lens la semaine dernière dans Le Parisien. Finalement, une enveloppe comprise entre 10 et 15M d’euros devrait être allouée aux transferts cet été. Aucune raison de s’inquiéter.

Articles liés