Accès direct au contenu

COUP DE SIFFLET

VA-OM : « Une polémique ? Larbitre ne sest pas trompé »

VA-OM : « Une polémique ? L’arbitre ne s’est pas trompé »

Laminé à Valenciennes, l’OM a vécu un véritable cauchemar. Incapable de maîtriser la fougue des Nordistes, les Olympiens auraient toutefois pu éviter d’encaisser le premier but. Les Valenciennois auraient-ils été aidés par l’arbitrage ?

Bartolomeu Varela, l’arbitre de la rencontre Valenciennes-Marseille, n’aurait-il pas commis une erreur d’appréciation ? Sur la première réalisation de VA, un coup-franc magnifique de Gaël Danic, la faute qui amène le but est une obstruction. Dans ce cas, le club du président Legrand aurait peut-être du bénéficier d’un coup-franc indirect. Ce que rejette fortement Bruno Derrien, ancien arbitre international français. « L’arbitre a bien interprété cette action, déclare-t-il. Dès qu’il y a un contact direct ou physique, la sanction doit être un coup franc direct. » Même son de cloche pour Alain Sars, lui aussi ancien arbitre : « Si un défenseur fait rempart avec son corps et qu’il y a contact, l’arbitre doit siffler un coup-franc direct même si la faute est une obstruction ».

Pas de nouvelle affaire VA-OM
Pour ces deux anciens arbitres, Bartolomeu Varela a donc pris la bonne décision. « Il n’y a rien à remuer ou à contester. Mr Varela ne s’est pas trompé, poursuit Bruno Derrien. En aucun cas, il ne peut y avoir polémique sur cette action. Les Marseillais n’ont d’ailleurs rien dit après coup. » Surtout que le score n’en est pas resté là. Après ce chef d’œuvre de Danic, les Olympiens ont sombré et encaissé trois autres buts. Valenciennes a mené la rencontre d'une main de maître et personne ne peut contester leur supériorité pendant 90 minutes. Marseille ne peut donc pas se cacher derrière ce fait de jeu et déclencher une nouvelle affaire VA-OM…