PSG : Trahi, Al-Khelaïfi déclenche une guerre à Paris
Arthur Montagne

Depuis quelques jours, les tensions sont importantes entre le PSG et la Mairie de Paris. Au cœur des discussions, l'acquisition du Parc des Princes dont le Qatar souhaite devenir propriétaire. Mais derrière cette guerre lancée entre les deux parties, Nasser Al-Khelaïfi n'aurait toujours pas digéré les déclarations de Pierre Rabadan sur la Coupe du monde au Qatar.

C'est le sujet qui occupe l'espace médiatique du côté du PSG. En effet, Nasser Al-Khelaïfi a lâché une petite bombe en confiant que « Paris mérite un meilleur stade ». Une déclaration qui n'a pas du tout été appréciée par la Mairie de Paris, qui possède le Parc des Princes. Mais derrière la question du rachat de l'enceinte de la Porte de Saint-Cloud, le président du PSG a d'autres reproches à faire à la Mairie de Paris.

La Mairie critique la Coupe du monde au Qatar

En effet, pour justifier l'absence d'écrans géants à Paris pendant la Coupe du monde, Pierre Rabadan n'avait pas hésité à critiquer le Qatar. « Pour nous il n'a pas été question d'installer des zones de diffusion des matches pour plusieurs raisons : la première ce sont les conditions de l'organisation de cette Coupe du monde, tant sur l'aspect environnemental que social », confiait l'adjoint chargé des Sports à la Mairie de Paris il y a quelques semaines.

Al-Khelaïfi ne digère pas

Et selon les informations de L'EQUIPE, qui cite l'entourage de Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG aurait très peu apprécié ces déclarations. Le dirigeant qatari se sentirait trahi ce qui expliquerait ses récentes sorties acerbes à l'encontre de la Mairie de Paris au sujet du Parc des Princes.

Articles liés