Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : «Aurier en CFA ? Le PSG violerait le droit du travail»

Alors que la sanction de Serge Aurier devrait tomber ce vendredi, Me Sevan Karian, avocat au barreau de Paris, est revenu sur la possibilité de voir le joueur rétrogradé en CFA.

C’est aujourd’hui que devrait prendre fin le « Auriergate ». En effet, après plus d’une dizaine de jours de son incroyable dérapage sur Periscope, Serge Aurier devrait connaître sa sanction ce vendredi. Si le vestiaire parisien semble enclin à un retour du latéral droit, le PSG pourrait toutefois décider de le mettre en CFA jusqu'à la fin de saison. Une véritable possibilité ? Me Sevan Karian, avocat au barreau de Paris, assure que non.

« Le droit du travail l’interdit »

« Ce serait illégal car le droit du travail l’interdit. En effet, la Charte du football professionnel, qui est la convention collective de la profession, prise en son article 507.2.2, dispose notamment que "la mise à disposition de tout joueur sous contrat professionnel dans le 2ème groupe d’entraînement doit s’effectuer de manière temporaire pour des motifs exclusivement sportifs liés à la gestion de l’effectif" », confie tout d’abord l’avocat à France Football.

« Le PSG violerait ainsi les dispositions du droit du travail »

« En l’envoyant en CFA jusqu’à la fin de la saison, le PSG violerait ainsi les dispositions du droit du travail qui sont applicables aux footballeurs professionnels exerçant leur activité en France. Mais le Paris Saint-Germain est très certainement bien accompagné sur le plan juridique et je vois mal le club transgresser ces règles », a-t-il conclu.

Articles liés