Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

PSG - Blanc : « Même sans changer de formule, on aurait pu gagner le match »

Laurent Blanc

L’entraîneur du PSG s’est exprimé au micro de Canal + après l’écrasante victoire de son équipe face à l’OL en match de clôture de la 15e journée de L1.

Malgré une entame de match délicate où ils ont été bousculés par des Lyonnais décidés, les Parisiens n’ont fait qu’une bouchée de l’Olympique Lyonnais (4-0) en match de clôture de la 15e journée de L1. Et ils le doivent en partie à la réorganisation tactique de Laurent Blanc qui a changé la face de la première mi-temps et permis au PSG de prendre les devants.

« LYON N’ÉTAIT PAS DANGEREUX »

L’entraîneur parisien s’en est expliqué au micro de Canal +. « On peut penser que ça nous a remis dans le match et ça a privé Lyon des espaces qu’ils avaient su trouver dans le premier quart d’heure. Lyon n’était pas dangereux mais arrivait toujours à sortir le ballon et à trouver quelqu’un dans l’espace. Le coaching, quand ça vous permet de gagner des matches, c’est agréable mais ce n’est pas toujours le cas. Avec cette équipe, même sans changer de formule, on aurait pu gagner le match », a-t-il expliqué avant de commenter le résultat et donc l’écart abyssal qui semble exister entre les deux équipes.

« TRÈS HEUREUX AVEC CET EFFECTIF »

« L’écart entre les deux équipes ? Je ne sais pas si on peut dire ça avant le match. Nous, on pensait aligner la meilleure équipe possible, jouer dans notre schéma tactique, mais Lyon a finalement décidé de jouer à trois défenseurs car Gomis n’a pas pu jouer, je pense que ça a été une décision de dernière minute. » Et quid de l’absence de joueurs français au coup d’envoi ? « Non, ça ne me gêne pas mais quand il y en a 5 ou 6, il faut le dire aussi. Blaise (Matuidi) était fatigué, je pense qu’il faut faire attention avec les joueurs qui ont dépensé beaucoup d’énergie physique et psychologique pour se qualifier pour le Mondial. J’ai un effectif de qualité et je peux me permettre de faire tourner. Le mercato ? Je l’ai déjà dit, je suis très heureux avec cet effectif. Tout dépendra de ce qu’il y aura comme mouvements. Si certains veulent partir, ils seront remplacés et si tout le monde désire rester, je serai très heureux. »

Articles liés