Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Nasser Al-Khelaïfi peut-il diriger le mercato du PSG tout seul ?

Privé de Leonardo, parti l’été dernier, le PSG s’apprête à vivre son premier mercato estival sans directeur sportif à proprement parler. Nasser Al-Khelaïfi peut-il gérer la situation tout seul ?

Depuis le départ de Leonardo, l’été dernier, le PSG n’a plus de directeur sportif. Paris n’a pas encore remplacé le Brésilien. Jean-Claude Blanc et Olivier Létang ont eu des fonctions élargies. Le PSG n’est pas pressé de remplacer Leonardo, même si de nombreux noms ont circulé, comme Adriano Galliani, Paolo Maldini, Rai, Luis Figo, Jorge Valdano, Pauleta ou Ronaldo. « Nasser m’a souvent invité au Parc des Princes pour voir le PSG, que ce soit en Ligue des Champions mais aussi en Ligue 1, nous avons discuté mais en ce moment, le PSG n’a pas besoin d’un profil comme le mien, ni d’un directeur sportif, le club est bien structuré. Notre relation est amicale et cordiale donc on verra dans le futur », a expliqué ce week-end Paolo Maldini, sur beIN SPORTS. L’Italien n’exclut rien…

Mercato - PSG : Quand Blanc gère le recrutement, ça donne…

LEONARDO MANQUE MAIS…

LePSG s’apprête donc à vivre son premier mercato estival « sans directeur sportif » depuis l’arrivée des Qataris en 2011. Or, Leonardo a été capital dans le recrutement des stars aujourd’hui à Paris, à l’image de Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva ou Marco Verratti. Par son influence, par son aura, par son image, le Brésilien a réussi à attirer des joueurs à Paris alors que le projet parisien suscitait encore beaucoup d’interrogations. « Leonardo manquerait à n'importe quel club. Si le PSG en est là plus vite que d'autres, c'est grâce à lui. C'est plus facile de venir au PSG aujourd'hui qu'il y a deux ans. Les joueurs sont venus pour Leonardo. Le club peut le remercier » , a expliqué Rai récemment dans Le Parisien.

AL-KHELAÏFI A TRAVAILLÉ SON RÉSEAU

Serait-ce donc plus facile aujourd’hui pour le PSG de recruter ? Sans doute. Le PSG avait déjà de gros moyens mais aujourd’hui, Paris a prouvé qu’il n’était plus un « nain » à l’échelle européenne. Les joueurs, les agents, les autres dirigeants, connaissent les ambitions du PSG. Plus personne ne doute de l’efficacité de la stratégie des Qataris à moyen terme. Surtout, Nasser Al-Khelaïfi est plutôt bien vu dans le monde du football. Le président parisien réalise presque un sans-faute depuis qu’il est à la tête du PSG, en 2011. Le dirigeant qatari a su tisser son réseau depuis son arrivée à Paris. Par exemple, en décembre dernier, nous vous révélions que Cristiano Ronaldo tenait en haute estime Nasser Al-Khelaïfi. Paolo Maldini a lui aussi encensé le président parisien. Ce n’est pas le seul.

AL-KHELAÏFI PEUT RÉUSSIR « SEUL »

Laurent Blanc devrait prolonger sous peu au PSG et le Français, selon RMC, aimerait avoir davantage de poids dans le recrutement. C’est Blanc qui a notamment été à l’origine de l’arrivée de Yohan Cabaye cet hiver. Seulement, cet été, le PSG va tenter de viser plus haut. Et là, Nasser Al-Khelaïfi va être attendu au tournant. Sur ces dossiers, le président parisien va devoir prendre les choses en main. « "Leo" était très important pour le club, c’est certain. Mais on ne regarde pas en arrière. Aujourd’hui, on se sent capables de recruter des joueurs même en l’absence d’un directeur sportif » , a expliqué Nasser Al-Khelaïfi en janvier. Il va devoir le prouver « sur le terrain » cet été. Le président parisien devrait profiter, lors du prochain mercato, de son travail de l’ombre de ces derniers mois.

Articles liés