Accès direct au contenu

Foot - PSG

Manchester United/PSG : Les notes de Parisiens !

Vous avez manqué la rencontre entre Manchester United et le PSG (0-2) ce mardi en Ligue des Champions ? La rédaction du 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des Parisiens !

Gianluigi Buffon (5,5) : La légende italienne, de retour à Old Trafford a vécu une soirée bien plus tranquille qu’en 2003 lorsqu’il avait perdu la finale de la Ligue des Champions contre le Milan AC. Buffon n’a effectivement rien eu à faire, se contentant de quelques prises de balle aériennes. L’ancien Turinois signera surement pour une soirée aussi tranquille le 6 mars prochain.

Thilo Kehrer (6,5) : Positionné à droite de la défense, l’Allemand a été très solide en muselant Martial puis Sanchez. Bien aidé par Daniel Alves, Kehrer n’a jamais été pris à défaut. Toutefois, il a été très discret sur le plan offensif, refusant de trop se projeter pour éviter de se faire prendre dans le dos. Avec brio.

Thiago Silva (7) : O Monstro a tenu son rang comme très souvent cette saison. Le capitaine du PSG est un aimant à ballon. Il a remporté tous ses duels aériens en prenant les ballons de la tête. Impérial dans les airs, Thiago Silva a également été impressionnant dans la lecture du jeu, coupant toutes les trajectoires et en ne laissant jamais Rashford prendre de la vitesse.

Presnel Kimpembe (6,5) : Le Champion du monde a eu chaud ! Averti dès la 11e minute, Kimpembe a flirté avec l’expulsion à de nombreuses reprises. Mais il a finalement échappé au pire. Et heureusement. C’est en effet lui qui ouvre le score sur corner (53e). Solide en seconde période, il s’est rattrapé de ses 45 premières minutes plus poussives. 

Juan Bernat (6) : Il était en mode Ligue des Champions. Souvent décrié en Ligue 1, l’Espagnol brille sur la scène européenne. Et ce fut encore le cas ce soir. Ultra-actif, Bernat est toujours disponible dans son couloir gauche et aurait même pu s’offrir un but sans la magnifique parade de De Gea. Défensivement, il a toutefois parfois été pris à défaut, les centres mancuniens venant le plus souvent de son côté.

Marquinhos (7,5) : Comme contre Liverpool, le Brésilien s’est montré intraitable dans le cœur du jeu. Et cette fois-ci, il avait un sacré client face à lui, mais Paul Pogba n’a pas existé dans ce match, et c’est bien grâce à Marquinhos qui était au four et au moulin à Old Trafford. Le Brésilien semble s’être totalement acclimaté à son nouveau rôle.

Marco Verratti (7) : Incertain jusqu’à il y a encore quelques jours, le Petit Italien était là et bien là. Placé dans le cœur du jeu aux côtés de Marquinhos, Verratti était partout. En l’absence de Neymar, c’est lui qui a donné le tempo au jeu du PSG. Défensivement, il a également été très actif en récupérant des ballons et en contrant les frappes mancuniennes. Et surtout, il n’a pas pris de carton jaune qu’il aurait privé du retour. Remplacé par Leandro Paredes (74e).

Daniel Alves (7) : Papi fait de la résistance ! Beaucoup d’observateurs voyaient en Dani Alves le point faible du PSG, c’était sans compter sur l’expérience du Brésilien. Hyperactif, l’ancien Barcelonais a brillé par sa disponibilité et son apport défensif comme en témoigne son retour sur Pogba qui amène le second but. Ce soir, Dani Alves était en mode vintage.

Julian Draxler (5) : En l’absence de Neymar, l’Allemand était très attendu. Mais il n’a pas réussi à prendre le jeu à son compte. S’il réalise une belle ouverture sur Mbappe pour la première grosse occasion de la première période, il a trop peu pris d’initiative et a trop rarement décroché pour venir chercher le ballon. Match décevant pour Draxler.

Angel Di Maria (7,5) : Très discret durant la première période, le Fideo a s’est subitement réveillé. Et de quelle manière ! Il offre d’abord l’ouverture du score à Presnel Kimpembe sur corner (53e) avant de servir Kylian Mbappe pour le deuxième but (60e). Il aurait même pu réaliser le triplé de passes décisives si le Français n’avait raté son face-à-face avec David De Gea (63e). Remplacé par Colin Dagba (80e)

Kylian Mbappé (6) : Orphelin de Neymar et Cavani, le Champion du monde a d’abord été peu en réussite en ratant un face-à-face (28e). En seconde période, il a été beaucoup plus tranchant avec une belle tête (52e) avant de trouver la faille en doublant le score (60e). Dans la foulée, il aurait pu alourdir la marque, mais manque un nouveau face-à-face (63e). Dans un rôle inhabituel, Mbappé aura donc assuré l’essentiel.