Accès direct au contenu

Foot - PSG

Ligue des Champions - PSG : « Les Parisiens devraient avoir l’habitude de se faire bouger ! »

Edinson Cavani, PSG

Alors que le PSG s’est arrêté au stade des quarts de finale de la Ligue des Champions, beaucoup estiment que le champion de France n’est pas aidé par le niveau du championnat de France pour préparer ces rencontres capitales.

Après une solide victoire 3-1 obtenue au Parc des Princes lors du match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions face à Chelsea, le PSG a déjoué sous la pression des hommes de José Mourinho lors du match retour à Stamford Bridge (2-0). Un échec synonyme d’élimination pour les Parisiens. Selon Laurent Blanc, l’expérience des Blues a clairement pesé dans la balance : « Chelsea a l’habitude de jouer ces matchs, plus que nous. Et ça fait la petite différence, plus que la soi-disant faiblesse de la Ligue 1 », avait-il déclaré après le revers de son équipe.

UNE DÉFAITE À CAUSE DE LA LIGUE 1 ?

Pourtant cette saison, le PSG a clairement été mis en difficulté par ses deux premiers poursuivants que sont l’AS Monaco et le LOSC, où le club de Nasser Al-Khelaïfi n’est jamais parvenu à s’imposer. Secoués et incapables d’imposer leur jeu sur les terres londoniennes, les hommes de Laurent Blanc n’ont rien pu faire face à Chelsea. Pour Gérard Houllier, interrogé par 20Minutes, la Ligue 1 est encore trop faible pour préparer le PSG comme il se doit. « Il faut s’habituer aux matchs à enjeu pour arriver relax et donner son maximum. En Premier League, six ou sept équipes peuvent proposes des matchs de cette intensité. Pas en Ligue 1. »

« ILS ONT TOUS JOUÉ DANS DES GRANDS CLUBS QUE JE SACHE »

Un avis plus ou moins partagé par l’ancien entraîneur de l’AJ Auxerre, Guy Roux, qui n’excuse pas complètement les Parisiens. « Quand les Anglais perdent, on dit que c’est parce qu’ils ont un championnat trop dur et qu’ils sont usés. Et puis, les Parisiens devraient avoir l’habitude de se faire bouger ! Ils ont tous joué dans des grands clubs que je sache », a ainsi conclu le Bourguignon, non rejoint par Rolland Courbis, l’entraîneur de Montpellier. « Quand Zlatan Ibrahimovic se claque au match aller, c’est la faute à la Ligue 1 aussi ? Si ça peut servir d’explication à nos amis parisiens… »

Articles liés