Accès direct au contenu

Fooot - PSG

Leonardo : « On essaye de nous freiner »

Leonardo, le directeur sportif parisien, était remonté contre l’arbitre après le match nul du PSG face à Valenciennes (1-1) dimanche soir.

Paris perd ses nerfs. Après la rencontre entre le PSG et Valenciennes (1-1), Leonardo, furieux, a bousculé l’arbitre de la partie Monsieur Castro dans les couloirs du Parc des Princes. Une scène assez incroyable filmée par les caméras de télévision. Le directeur sportif a ensuite été raisonné par Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG. Une scène surréaliste. « Une bousculade ? Il n’y a rien. Je lui parle seulement et je lui dis que je ne comprends pas cette expulsion. C’était important pour un match décisif d’avoir un arbitre en forme » , a souligné Leonardo devant la presse, dans des propos relayés par L’Equipe.

« On est obligé de parler de l'arbitre »

Le directeur sportif du PSG poursuit : « On est obligé de parler de l’arbitre. C’est impossible, il est loin des actions, il ne les voit pas. Il est tendu, nerveux, il perd le contrôle. L’autorité, tu la gagnes par la compétence, pas avec les cartons. Je ne comprends pas pourquoi cet arbitre, qui a n’a fait que neuf matches cette saison, est désigné pour un match aussi important. Le rouge de Thiago Silva est inacceptable. C’est exagéré et ça compromet le match. Pourquoi Sirigu est dehors pour deux ? Pourquoi Verratti a pris deux matches de suspension pour deux avertissements ? Beckham n’a même pas touché le joueur et il est dehors aussi. On commence quand même à essayer de nous freiner »