Accès direct au contenu

JOKERS EN ATTENTE

PSG : Gameiro-Hoarau, lequel pour remplacer Ibrahimovic ?

Gameiro-Hoarau

Suspendu pour la réception de Rennes ce samedi (17h), Zlatan Ibrahimovic devra céder sa place à la pointe de l’attaque parisienne à Guillaume Hoarau ou Kévin Gameiro. Et les deux prétendants au poste ont chacun des arguments à faire valoir…

Qui de Guillaume Hoarau ou Kévin Gameiro débutera ce samedi, face à Rennes ? Alors que Zlatan Ibrahimovic finit de payer les frais sa prise de Kung-fu sur Stéphane Ruffier il y a deux semaines, Carlo Ancelotti va devoir trancher entre le géant réunionnais (1m91) et l’ancien Lorientais afin de trouver le chemin des filets du club de Frédéric Antonetti. Aux vues de ses récentes prestations, le premier part avec un léger avantage.

Hoarau, la tendance actuelle

Buteur dernièrement face à l’AS Saint-Etienne (1-2) et le Dinamo Zagreb en Ligue des Champions (4-0), Guillaume Hoarau s’est rappelé au bon souvenir du Parc des Princes. L’ancien Havrais a profité de la confiance de Carlo Ancelotti pour enfin retrouver ses meilleures sensations de footballeur, celles qui avaient fait de lui le meilleur buteur de Ligue 2 en 2008 (28 buts avec Le Havre). La tendance hivernale porte donc d’avantage sur son profil, d’autant qu’il n’a pas franchement eu l’occasion de se mettre évidence dimanche dernier à Montpellier puisqu’il a du céder sa place à Alex après l’expulsion prématurée de Mamadou Sakho (10e minute). A moins que…

La surprise Gameiro ?

Hoarau n’est pas le seul joker gardé bien au chaud par le technicien italien du PSG. De son côté, Kévin Gameiro s’est plutôt montré à son avantage cette saison lorsque le besoin s’en ressentait. Tout d’abord face à Sochaux le 29 septembre dernier. Alors qu’Ibrahimovic n’était pas dans un bon jour, c’est bien l’international tricolore qui est sorti de sa tanière pour claquer le doublé de la victoire (2-0). Même son de cloche le 20 octobre dernier contre Reims, et là-encore Gameiro avait comblé les lacunes de son partenaire Ibra. Il pourrait donc jouer une nouvelle fois les sauveurs de service samedi après-midi…Seul Carlo Ancelotti a la réponse en tête.

Par Guillaume de Saint Sauveur