Accès direct au contenu

Gros-plan

Pourquoi Lyon doit avoir peur dAndre

André est un jeune brésilien. Inconnu dans l'Hexagone, le joueur, prêté par le Dynamo de Kiev, figure pour la première fois dans le groupe girondin appelé à défier Lyon, ce soir à Gerland. Éclairage.

André Felipe Ribeiro de Souza, dit André. Le nom de la nouvelle recrue des Bordelais, arrivée sur la pointe des pieds au mercato, apparait dans le groupe formé par Tigana pour affronter Lyon ce soir, pour le choc de cette 22ème journée. Pourquoi Gourcuff et ses coéquipiers doivent s’en méfier?

André, c’est avant tout l’ancien attaquant de Santos, version 2009-2010. Celle qui remporte le championnat Paulista, portée par ses deux figures de proue, Neymar et Robinho. Seules les performances de ces deux pépites traversent l’Atlantique. Pourtant, la réussite de Santos dépend tout autant du rendement de son jeune attaquant André.

Le pote de Neymar et Robinho

La nouvelle recrue bordelaise finit la saison du sacre en inscrivant 13 buts, un de moins que le talentueux Neymar, et se place à la quatrième place du classement des buteurs. Courtisé en Europe, le jeune brésilien, peut être mal conseillé, signe au Dynamo de Kiev. Après neuf matchs et aucun but dans la fraîcheur ukrainienne, il est prêté cet hiver aux Girondins de Bordeaux. Une bonne affaire pour un joueur estimé à 7 millions d’euros par les experts de l’Argus du 10. Que les habitués de Chaban-Delmas se rassurent, Tigana n’a pas fait signer le nouveau Brandao. Doté d’un très bon jeu de tête, André est plus technique, plus mobile que le bourrin marseillais.

Et forcément plus fort que Maazou.