Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Alvaro Gonzalez pousse un gros coup de gueule !

Ce dimanche, l'OM a été piégé par l'ASSE à Geoffroy-Guichard. Après la défaite olympienne face aux Verts, Alvaro Gonzalez y est allé de son coup de gueule. 

Opposé à l'ASSE ce dimanche après-midi, l'OM s'est incliné par le plus petit des scores (1-0) à Geoffroy-Guichard. Alors que son équipe est totalement passé à côté de son match, et plus particulièrement de sa première mi-temps, Jorge Sampaoli leur a mis un coup de pression. « Nous avons surtout perdu la première période qui a été très pauvre de notre part. Après la mi-temps, nous avons retrouvé l'équipe et nous avons pu nous approcher du but. Nous n'avions pas imaginé que ce match se disputerait de cette manière. L'équipe doit avoir conscience que nous arrivons en fin de saison et, quels que soient les intérêts individuels, mon obligation d'entraîneur est de réunir tout le monde pour penser à l'avenir du club qui est de retrouver la coupe d'Europe et ne pas offrir quarante minutes à l'adversaire en raison de notre passivité. C'est l'absence de jeu qui est en cause. C'est de la responsabilité de chacun. Le football, on peut jouer mal ou bien, moyennement, mais la première période n'a pas été à la hauteur. Il faut être actif et responsable du déroulement du match et il faut avoir conscience qu'il faut gagner pour le maillot. Nous aurions pu arracher le résultat nul à plusieurs reprises. Il faut être beaucoup plus proche de ce que l'on imagine être une équipe qui cherche à jouer l'Europe », a déclaré Jorge Sampaoli, le coach de l'OM, en conférence de presse d'après-match. 

«Je crois que l'équipe ne comprend pas l'importance de ce type de matchs»

Tout comme Jorge Sampaoli, Alvaro Gonzalez était également agacé après la défaite face à l'ASSE. Interrogé au micro de Canal +, le défenseur de l'OM a poussé un gros coup de gueule. « On est très énervés parce qu'on n'a pas marqué de but aujourd'hui. Je crois que l'équipe ne comprend pas l'importance de ce type de matchs pour être en Europe l'année prochaine. On a joué seulement trente minutes sur les quatre-vingt-dix. On attend maintenant le résultat de Rennes », a regretté Alvaro Gonzalez. 

Articles liés