Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Bielsa : Le coup de gueule de Daniel Riolo !

Interrogé au sujet de Marcelo Bielsa, le coach de l’OM, Daniel Riolo estime que le technicien argentin ne peut pas être traité comme le premier venu.

En quelques semaines, Marcelo a véritablement métamorphosé l’Olympique de Marseille. En effet après neuf journées de Ligue 1, l’OM est leader et compte déjà sept points d’avance sur le Paris Saint-Germain. Ainsi, quand le technicien argentin égratigne ses dirigeants en conférence de presse, il n’est pas durement sanctionné. Au micro de RMC, Daniel Riolo estime que cela relève d’une certaine logique.

« DEPUIS QUAND FAUT-IL TRAITER TOUT LE MONDE DE LA MÊME FAÇON ' »

« Quand on a entendu Labrune, c’est à peu près tout ce que j’avais dis sur les sanctions pour Bielsa, tout le cirque que j’ai entendu dans les médias autour de ce qui s’était passé. Tout ce qu’on avait dit, Labrune l’a confirmé, a indiqué Daniel Riolo. Il a dit qu’il ne le sanctionnerait pas, qu’il savait quel homme il avait pris. Avec Bielsa, il fallait savoir que lui disait sa vérité. Depuis quand faut-il traiter tout le monde de la même façon ? Il n’y a aucune raison de traiter Bielsa et un autre entraîneur pareil. »

« BIELSA ? COMME ANCELOTTI À L’ÉPOQUE… »

« J’analyse au cas par cas. Si tu prends Bielsa, tu sais exactement à quel homme tu as à faire. Si tu ne le sais pas, c’est que tu as mal travaillé, que tu as mal préparé le terrain, que tu n’as pas parlé avec lui. Or je sais que Labrune n’a pas fait ça et qu’il a fait tout le contraire. Il sait qui il a pris, il a discuté avec lui, il sait où il allait. Ce sera un cas forcément différent, a-t-il ajouté. Il n’y aura pas de règle qui va s’appliquer à tout le monde. Les noms dans le football comme dans la vie en général sont importants. C’est pour tout pareil. Bielsa ne peut pas être traité comme le premier venu. Comme à l’époque, Ancelotti ne pouvait pas être traité comme le premier venu. Comme Ranieri… Tu as des choses à prendre en compte. »

Articles liés