Accès direct au contenu

Monzon, moins simple

OL : les dommages collatéraux de la blessure de Gourcuff

Yoann Gourcuff Blessure

Coup dur pour l’Olympique Lyonnais. Yoann Gourcuff, sévèrement touché au genou droit, sera absent entre 6 semaines est 3 mois. Une blessure qui devrait créer quelques remous.

Plus compliqué pour Monzon ?
L’Olympique Lyonnais tente tant bien que mal de ficeler un mercato compliqué au vu des finances compliquées du club. Pour renforcer son couloir gauche, le club gone aimerait s’attacher les services de Fabian Monzon. Pour cela, l’Olympique Lyonnais avait dans l’idée d’échanger Jérémy Pied mais aussi Clément Grenier (pas très chaud pour faire le voyage pour le moment) contre Monzon. Un dossier qui vient de prendre du plomb dans l’aile. Grenier est le remplaçant parfait d’un Gourcuff sur le flanc, Troyes a pu l’expérimenter samedi. En conséquence, s’en débarrasser aujourd’hui alors que Lyon en a plus que jamais besoin perd tout son sens. Les Gones, s’ils veulent s’offrir les services de Monzon, vont devoir trouver autre chose.

Une réputation de joueur fragile
Alors que Yoann Gourcuff avait pu, pour la première fois depuis qu’il est à Lyon, bénéficier d’une vraie préparation physique et que l’on pensait sa saison bel et bien lancée, Gourcuff subit un nouveau coup d’arrêt avec cette entorse du genou avec lésion du ligament antérieur. Pas bon pour sa réputation qui va commencer à rimer avec celle d’un joueur au physique particulièrement fragile... Tendon d’Achille, ongle du gros orteil, adducteurs, cheville gauche puis à nouveau adducteurs. Et enfin ce genou. Depuis qu’il est à Lyon, Yoann Gourcuff accumule les blessures. Un défaut gênant pour un joueur à 22 millions d’euros.

Déjà une cartouche en moins pour Deschamps
Pour son double rendez-vous face à la Finlande et la Biélorussie, Didier Deschamps espérait sans doute pouvoir compter sur un Yoann Gourcuff revenu à son plus haut niveau. Lors de sa première liste face à l’Uruguay, Deschamps le gardait dans un coin de sa tête. « Gourcuff ? Ce n'est pas qu'il ne m'a pas convaincu. Je le suis évidemment. Il est dans une liste élargie. Il revient. Je me suis entretenu avec Rémi Garde. Il est sur la bonne voie. » Quelques jours plus tard, dans l’Equipe, Deschamps se montrait à nouveau élogieux. « Il est beaucoup mieux. On sent qu’il a suivi une préparation normale, et pour l’avoir croisé pendant les vacances, je pense qu’il s’est préparé pour la préparation. » Si Deschamps voulait disposer d’un vrai meneur de jeu, ce ne sera en tout cas pas Gourcuff...