Accès direct au contenu

Interview

NSakala : « On nous voit redescendre tout de suite »

Fabrice N'Sakala

Fabrice N’Sakala a découvert la Ligue 1 le week-end dernier avec Troyes. Le latéral gauche s’apprête à défier Lyon samedi. Un club qui le suit de près depuis plusieurs semaines…

Vous avez disputé votre premier match de Ligue 1 le week-end dernier. Qu’avez-vous ressenti ?
Forcément, ça fait un petit truc. Je dirais que c’est un changement de statut, même si on est encore en apprentissage. J’étais à la fois anxieux et excité pour ce premier match.

Malheureusement pour Troyes, cela ne s'est pas forcément bien passé…
Oui, on perd (0-1) ce match en mettant un but contre notre camp… Après sur le match, Valenciennes n’a pas été spécialement dangereux. On s’est rendu compte pour notre premier match que dominer n’est pas gagner en Ligue 1.

On a beaucoup parlé des autres promus, Bastia et Reims, ces derniers temps, mais très peu de Troyes…
Ce que je ressens surtout c’est qu’on nous voit redescendre tout de suite. Après, même si l’opinion pense ça, c’est à nous de prouver le contraire. Même si personne ne nous voyait là, on a envie de montrer qu’on peut y être. On a envie de prouver de toute façon.

« On va voir où se situe notre niveau par rapport à un gros club de Ligue 1 »

Vous affrontez Lyon ce week-end. Le premier gros déplacement de votre saison ?
Je trouve que ce sont de beaux matches à jouer. Forcément, on sait que ça va être compliqué. Lyon c’est une équipe qui va jouer le haut de tableau. On verra bien comment ça va se passer, mais on sait très bien qu’il ne va pas falloir qu’on vienne en touriste. Et puis forcément contre des grandes équipes comme ça il y a un peu plus de concentration.

Et surtout, Lyon fait partie avec Marseille des clubs qui gardent un œil sur vous…
Mes coéquipiers m’en ont parlé cette semaine dans le vestiaire. Il n’y a rien de particulier à dire. Oui, il y a l’envie de faire un gros match, mais ce n’est pas par rapport à ce qui s’est écrit ces dernières semaines. C’est surtout parce que c’est un match contre un leader. Pour nous, ça va être un test. On va voir où se situe notre niveau par rapport à un gros club de Ligue 1.

Découvrez le 10 Sport, en kiosques ce mercredi