Accès direct au contenu

Inquiétude grandissante

Montpellier : la peur qui hante Nicollin

Louis Nicollin

Deuxième à un point du PSG, Montpellier ne lâche pas d’un poil son futur adversaire, dimanche soir au Parc des Princes. Mais Louis Nicollin n’est pas très confiant : il craint une fin de saison catastrophique.

Montpellier n’a quitté le podium qu’à une seule reprise depuis le début de la saison : le 24 septembre au soir d’une défaite contre… le PSG (0-3). C’est dire la performance remarquable accomplie par les Montpelliérains cette saison, pourtant loin d’être envisageable début août. Ou du moins pas de cette ampleur. De plus en plus impressionnant, le MHSC, toujours invaincu en 2012, n’est en tout cas pas prêt de lâcher sa place. Et alors que le titre de champion de France et une qualification pour la Ligue des champions deviennent sujets de conversation du côté de la Paillade, le choc de dimanche a valeur de test grandeur nature. Montpellier pourra-t-il rivaliser avec le PSG version qatari ? Telle est la question qui dictera la fin de saison.

Nicollin : « Je suis stressé… »
Louis Nicollin, le président montpelliérain, qui fera le déplacement dimanche soir au Parc des Princes, n’est pas particulièrement confiant. Tant pour cette rencontre que pour la suite de la saison. « Je vous dis la vérité, je suis stressé, a-t-il reconnu hier au micro de RMC. En début de saison, j’avais dit que si on terminait septième ou huitième, je serais un président heureux. On aurait un budget équilibré. Nous voilà deuxième mais on sait que ça risque de ne pas durer. On risque de se retrouver septième ou huitième alors qu’on a vécu pendant la moitié de la saison à la deuxième place. Les joueurs en sont capables. L’année dernière, de quatrième on est passés quatorzième… » Charge à eux de ne pas refaire deux fois la même erreur.

A lire aussi : L'attaquant prometteur qu'a loupé l'OM