Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

Derby OL/ASSE - Galtier : « Gomis ? On va tout faire pour qu’il ne marque pas »

Bafétimbi Gomis, OL

Alors que se profile le derby entre l’OL et l’ASSE ce week-end, Christophe Galtier a évoqué la menace Bafétimbi Gomis, ancien joueur des Verts aujourd’hui à Lyon.

Alors que le 108e derby de l’histoire entre l’Olympique Lyonnais et l’AS Saint-Étienne aura lieu ce dimanche (21h), l’entraîneur stéphanois Christophe Galtier a bien conscience de l’importance de décrocher un bon résultat à Gerland, alors que l’ASSE est plus que jamais en course pour grimper sur le podium de la Ligue 1 et se qualifier pour la Ligue des Champions. Interrogé sur la possibilité que Bafétimbi Gomis, passé par la maison verte de 2000 à 2009, marque son 100e but en Ligue 1 face à son club formateur, l’entraîneur français s’est montré très clair.

« ÇA M’EMMERDERAIT QU’IL MARQUE SON 100e BUT CONTRE NOUS »

« Bafé est un attaquant de niveau international. C’est l’histoire, c’est comme ça. On va tout faire pour qu’il ne marque pas son 100e but. Évidemment, cela me dérangerait énormément et cela m’emmerderait que Bafé marque son 100e but contre nous. De par ce qu’a pu faire le club pour lui et quand même ce qu’il a vécu durant quelques mois à Lyon », a-t-il déclaré en conférence de presse.

« ON FERA EN SORTE DE REPRÉSENTER AU MIEUX NOS SUPPORTERS »

Au cours de cette même conférence de presse, Christophe Galtier avait planté le décor en vue de ce choc à venir face au rival lyonnais. « Il y a du calme, de la concentration, mais pas de nervosité, ni de provocation, même si je peux regretter qu’un match se dispute sans les supporters des deux équipes, surtout dans un derby. Je le regrette, mais je ne commente pas les décisions. Nous ferons en sorte de représenter au mieux nos supporters. Concernant les écharpes, nous ne serons pas du tout dans la provocation à Gerland, mais comme je l’ai dit aux supporters, nous ferons en sorte que nos couleurs vertes soient très voyantes. Comme le staff lyonnais à l’aller ? Pas du tout », a-t-il ajouté.

Articles liés