Accès direct au contenu

Sprinteur

ASSE : Bolt, le défi audacieux dAubameyang

Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang, entre ses 18 buts la saison passée et ses cinq réalisations cette saison, est devenu l’un des chouchous de l’ASSE. Un chouchou qui aime bien les défis.

Usain Bolt a souvent déclaré qu’il aimerait embrasser une carrière de footballeur. Mais certains footballeurs professionnels aimeraient embrasser la carrière de Bolt. Pierre-Emerick Aubameyang, l’attaquant de Saint-Etienne, semble en tout cas avoir quelques prédispositions tant sa vitesse de course fait mal dans les défenses de Ligue 1. Et d’ailleurs, Aubameyang ne serait pas contre un petit défi : affronter Usain Bolt sur la piste ! Dans un jeu de questions-réponses publié par l’ASSE, Aubameyang, qui répond à des tweets de supporters, se lâche. « Si j’accepterai un défi face à Bolt ? Bien sûr. J’aimerais me mesurer au coureur le plus rapide de la planète. » Et à le croire, Aubameyang serait loin d’être ridicule. « La seule fois que je me suis fait chronométrer, j’avais 16 ans, j’avais fait 11’’00. Depuis là, j’ai progressé donc je pense peut-être faire un… 10’’3. C’est possible. » De quoi le caser facilement dans une finale des championnats de France !

Aubameyang prépare la crête Spiderman
Aubameyang qui est bel et bien un homme de défis puisque le Stéphanois annonce aussi, lors de cette interview vérité, avoir un projet spécial pour sa crête. « La crête verte ? Je sais pas du tout… La je suis plus sur un projet Spiderman. » Et l’imitation de Bafé Gomis, c’est peut-être pour bientôt. « Le léopard pour fêter un but ? Je dirais plutôt à quand la panthère. Bientôt, bientôt, je réserve ça pour un grand but. Promis. » Pour finir, Aubameyang ne s’est pas privé de chambrer quelques partenaires. Max Gradel pour son style. « Max Gradel il est pas mal mais le must, ça reste « Jos » (Guilavogui). Je pense qu’il est au dessus. » Romain Hamouma pour les choix musicaux particuliers. « Les musiques des années 80 de Hamouma ? Ca ne me dérange pas, j’écoute de tout. Mais c’est surtout Max Gradel que ça dérange. Les années 80, c’est marrant. Je ne vais pas en écouter toute la journée mais c’est pas mal. » La vraie question est : écoutent-ils du Jean-Pierre François ?