Accès direct au contenu

Tableau de bord

FC Porto-PSG : les notes des Parisiens

PSG Porto

Le PSG passait son premier véritable test face au FC Porto (0-1). Zlatan Ibrahimovic, Mamadou Sakho et compagnie ont-ils été au niveau ? La réponse, c’est par ici.

Salvatore Sirigu : 7,5
Une nouvelle belle prestation du portier italien, chauffé d’entrée. Présent sur un centre, des deux poings (1e), puis sur un ballon capté sur sa ligne quelques secondes plus tard (2e) ! Masqué par Silva, il se détend impeccablement sur un tir de Rodriguez (28e) et gagne son duel avec Varela (89e). Du très bon Sirigu, toutefois impuissant sur le bijou de Rodriguez (83e).

Gregory Van der Wiel (remplacé par Jallet à la 61e) : 2
Un match catastrophique. Dépassé par Varela, inexistant offensivement et dans la couverture, le latéral batave était le maillon faible de la défense parisienne. Sermonné par Ancelotti, il a légèrement relevé la tête avant de revenir à un bas niveau après la pause. Jallet l’a aisément fait oublier.

Thiago Silva : 5,5
Conscient des manquements de Van der Wiel à droite, il a séché Varela et écopé d’un carton jaune (mérité sur le geste). La suite n’a pas été le festival attendu, avec des approximations dans ses relances. Passif sur la frappe de Rodriguez (27e), on l’a connu meilleur. Nettement.

Mamadou Sakho : 6,5
Pour son premier match en Ligue des champions, le capitaine n’a pas déçu. Propre, sa présence physique a fait du bien. Il a coupé bon nombre de centres de la gauche et réalisé de bonnes sorties balle au pied. Il n'a toutefois pas su contrer Rodriguez sur son but.

Maxwell : 4
Maxwell a fait du Maxwell. Des dribbles trop prévisibles en attaque, des courses trop lentes en défense… Après une demi-heure, il semblait déjà cuit. Il a profité de la présence de Matuidi pour ne pas plonger complètement.

Clément Chantôme : 6,5
Une débauche d’énergie incroyable pour l’un des meilleurs Parisiens. Avec, notamment, un retour impeccable pour rattraper Varela qui filait au but et un autre pour contrer une frappe de Lucho (19e). Il s’est démultiplié sur les côtés pour prêter main forte à ses latéraux, pas à la fête. Une belle présence.

Marco Verratti : 4,5
Incapable de se délester du ballon dans sa surface, il aurait pu coûter l’ouverture du score à ses partenaires (4e) et fut sermonné par Ancelotti. Ceci est à l’image de son match : il a compliqué son jeu et pris trop de risques.

Blaise Matuidi : 6,5
Il s’est démené mais le danger n’est pas souvent venu de l’axe mais plus des côtés. Intelligent, il a donc tenté de colmater les brèches mais a été utilisé à « contre-emploi ». Les quelques ballons qu’il a eus à ratisser au milieu, il s’y est jeté dessus. Et il a évolué bien plus haut en seconde période, avec un relatif succès.

Nenê : 4
Peu de ballons exploitables mais c’est lui qui centre sur LA grosse occasion d’Ibrahimovic. Après avoir pris quelques renseignements sur la touche avec Ancelotti, il a retrouvé quelques marques, notamment en seconde période avec une belle frappe (52e). Mais ses appels et courses ont rarement été suivis d’effets.

Jérémy Ménez (remplacé par Lavezzi à la 73e) : 3
On aurait pu penser que le caviar qu’il avait offert à Ibrahimovic allait vraiment lancer son match en première période, mais finalement non. Toujours précieux dans ses prises de balle, il n’a quasiment jamais été connecté à Ibrahimovic et n'a pas su accélérer le jeu.

Zlatan Ibrahimovic : 3,5
Effacé au début, il rate une énorme occasion de la tête (11e) avant d’être trop gourmand sur une aile de pigeon alors qu’il était seul face au gardien (21e). Cela résume son état d’esprit du moment, trop « décontracté ». Voyant ses milieux galérer dans l’entrejeu, il est également redescendu très bas pour tenter d’organiser le jeu et s’est perdu. Décevant.