Accès direct au contenu

Prix d’ami

Fabregas 65 millions ou rien

Depuis déjà quelques saisons, Fabregas est au centre de toutes les spéculations. Formé au Barça, son retour au Camp Nou revient sur la table à chaque intersaison. Wenger ne lui facilitera pas son départ.

65 millions ou rien. L’info est signée du journal espagnol Marca, dans son édition du jour. C’est la somme dont devra s’acquitter le club qui souhaitera s’attacher les services du talentueux milieu de terrain. Et le coach alsacien a des exigences claires : aucun joueur ne servira de monnaie d’échange. Wenger veut du cash pour palier au départ de son capitaine. En même temps, si le Real vient à proposer Benzema plus quelques liasses bien fournies, Arsène ne pourra pas faire le difficile.

Barça ou Real' 

Alors, qui pour mettre les 65 millions d’euros qui feront fléchir la direction des Gunners ? Candidat en chef, le Barça. Fabregas, formé en catalogne, est attendu. Par Guardiola, qui verrait d’un bon œil l’arrivé du génie espagnol. Et par ses potes, nombreux chez les Blaugranas, qui rêve de le voir revêtir la tunique barcelonaise. Problème, Javier Faus, le monsieur budget du Barça, vient de déclarer que son club ne dépensera pas plus de 45 millions d’euros en transfert cet été.

Le deuxième candidat sérieux n’est autre que l’ennemi madrilène. C’est un secret de polichinelle, Florentino Pérez est un fan absolu de Fabregas. Pourtant, l’équation est tout aussi compliquée. Le Real n’est pas prêt à rééditer une folie comme celle qui l’avait amené à signer Cristiano Ronaldo pour 96 millions d’euros.

Soit Arsenal tempère sa gourmandise, soit Fabregas reste à l’Emirates. On connait quand même pire destin que d’évoluer aux côtés Nasri et Wilshere…