Accès direct au contenu

Mots durs

Euro 2012 : l’insulte ignoble de Balotelli

Mario Balotelli

Mario Balotelli, qui a défloré son compteur personnel lors de cet Euro en marquant un joli but pour le 2-0 face à l’Irlande, a dépassé les bornes en gueulant une insulte dont il a le secret.

Italie-Irlande, 90e minute. Mario Balotelli, qui vient d’assurer la qualification de la Squadra Azzurra pour les quarts de finale de l’Euro d’une « semi-bicyclette » pour le 2-0, laisse exploser sa joie. Ou plus précisément sa rage. L’attaquant italien, cible de cris racistes et aimant des critiques, explose.

Pas la peine de traduire
Après son but, il lance à la cantonade : « Figlio di putana », une expression transalpine qui n’a nul besoin d’être traduite dans la langue de Molière. Balotelli va si loin que son partenaire Leonardo Bonucci est obligé de poser la main sur sa bouche pour ne pas l'entendre bramer ses sarcasmes. Une vraie bombe à retardement ce « Super Mario ».

Le but génial de Balotelli :

L’insulte de Balotelli :