Accès direct au contenu

Rancunes ?

Euro 2012 : Busquets relance la polémique Barça-Real

Sergio Busquets

Personne ne joue mieux au ballon que les Espagnols, grandissimes favoris du prochain Euro. Une seule chose peut les faire tomber. Les relations entres Barcelonais et Madrilènes.

Vincente Del Bosque a le plus beau métier du monde. Pour créer sa sélection, le technicien ibérique pioche dans les deux clubs les plus performants du moment, le Real Madrid et le FC Barcelone. Un des meilleurs défenseurs du monde ici, le milieu de terrain le plus intelligent de la planète par là : footballistiquement, Del Bosque est servi. Mais un autre paramètre est venu pointer le bout de son nez ces deniers mois. A force de se disputer le titre de meilleure équipe d’Espagne, et d’Europe, Barcelonais et Madrilènes accumulent les rancœurs. Au point qu’à chaque coup de sifflet, lors d’un clasico, les deux entités se chamaillent.

« Il est difficile d'avoir une amitié »

Alors forcément, quand tout ce beau monde se retrouve en sélection, l’ambiance n’est pas au beau fixe. Sergio Busquets, tour de contrôle du Barça et de la Roja, le confirme dans les colonnes du journal espagnol Marca : « Il est difficile d'avoir une amitié avec quelqu'un qui n'est pas ton partenaire en club et que tu ne vois pas toute l’année ». On pense à l’autre Sergio, Ramos, qui s’est chauffé de trop nombreuses fois avec ses camarades catalans, et qui ne doit pas venir boire le café dans la chambre de Xavi et Iniesta...

La Roja, pensionnaire du Groupe C, affrontent l’Italie dimanche. Aux Espagnols de faire la part des choses.