Equipe de France : Deschamps prend une grande décision, l'Italie n'en revient toujours pas
Arthur Montagne

Comme attendu, Didier Deschamps avait décidé de titulariser Lucas Hernandez dans le couloir gauche de sa défense aux dépens de son frère. Un choix qui n'a pas du tout été compris en Italie, d'autant plus que l'entrée en jeu du latéral de l'AC Milan

Comme pour chaque compétition majeure, les listes de l'équipe de France sont commentées. Et cette année, dans les choix de Didier Deschamps, c'est l'absence de solutions aux postes de latéraux, aussi bien à gauche qu'à droite. D'autant plus que Theo Hernandez, le seul spécialiste, n'était même pas titulaire contre l'Australie. 

«C'était un crime contre le spectacle»

Et du côté de l'Italie, on ne comprend toujours pas comment Lucas Hernandez a pu être préféré à son frère au coup d'envoi du premier match des Bleus au Qatar. « Ne pas faire jouer Théo Hernandez, c'était un crime contre le spectacle », écrit ainsi la Gazzetta dello Sport dans ses notes.

Théo, remplaçant naturel de Lucas

Il faut dire qu'avec la grave blessure de Lucas Hernandez dès la neuvième minute de jeu, le latéral de l'AC Milan est entré en jeu et a livré un excellent match. Par conséquent, que les Italiens se rassurent, avec le forfait du défenseur du Bayern Munich, c'est bien Théo Hernandez qui sera titulaire pour le reste de la Coupe du monde.

Articles liés