Accès direct au contenu

Souvenirs…

EDF : Pourquoi M’Vila a pleuré

Jeudi soir, après seulement 5 minutes de jeu, Yann M'Vila cédait sa place à Alou Diarra au milieu de terrain lors du match amical des Bleus face à la Serbie à Reims (victoire 2-0).

Victime d'une entorse de la cheville droite dès le début de la rencontre, on craignait le pire pour le milieu de terrain du Stade Rennais qui se tordait de douleur avant d'être remplacé par Alou Diarra. Vite raccompagné sur le banc des remplaçants, Yann M'Vila fondait en larmes. La douleur ? L'Euro qui lui passait sou le nez ? Le milieu des Bleus quittait en tout cas le stade de Reims sur des béquilles, direction l'hôpital pour passer des examens. Il revenait avant la fin du match avec cette foi un visage plus radieux.

"J'ai craqué !"
Interrogé à l'issue de la rencontre sur la gravité de sa blessure, Yann M'Vila lâchait : "Dieu seul sait.Puis il expliquait pourquoi il avait pleuré sur le bord du terrain : "J’ai ressenti une très grosse douleur et j’ai vraiment cru que ça allait casser, a-t-il déclaré. Ça m’est arrivé sur mon premier ballon au bout de 30 secondes. J’avais eu la même chose à 13ans, j’avais été plâtré pendant deux mois… J’y ai repensé. J’ai eu très peur. J’ai vu défiler l’Euro devant moi. J’ai pensé à ma famille, et c’est pour ça que j’ai craqué. "