Accès direct au contenu

Déjà un accord ?

Bleus : Wenger pour remplacer Laurent Blanc ?

Arsene Wenger

La situation de Laurent Blanc a la tête des Bleus n’est toujours pas réglée. Une situation qui n’inquiète pas la Fédération qui avance déjà sur sa succession.

L’avenir de Laurent Blanc avec les Bleus est toujours incertain. En fin de bail en juin, le sélectionneur souhaite négocier une prolongation dès aujourd’hui. Une faveur que lui refuse Noël Le Graet, président de la FFF. Ce dernier aurait d’autres projets pour la sélection. Il y a quelques semaines le journal Le Monde évoquait le nom de Paul Le Guen, actuel sélectionneur du Sultanat d’Oman, pour succéder à Blanc. D’autres noms figurent en très bonne position sur la liste de Noël Le Graet. D’après nos informations, le président de la Fédération aurait notamment approché Arsène Wenger, entraîneur d’Arsenal.

Un accord de principe ?
Arsène Wenger est en difficulté avec les Gunners. Certains l’annoncent même en fin de cycle après 16 années passées à Londres. Selon les mêmes sources, Noël Le Graet aurait même trouvé un accord de principe avec le technicien français. Il semble acquis que la Fédération ne proposera aucune prolongation de contrat à Laurent Blanc avant le championnat d’Europe. Des négociations pourraient avoir lieu au retour de la Pologne et de l’Ukraine en fonction des résultats des Bleus durant la compétition. Si Blanc refuse ce délai, ou si l’équipe de France ne réalise pas un parcours à la hauteur des espérances de la FFF, un nouveau sélectionneur sera nommé durant l’été. Dans ce cas de figure, Arsène Wenger est donc aujourd’hui le favori. On comprend mieux l’apparente sérénité affichée par Noël Le Graët devant la question délicate de la prolongation du contrat de Laurent Blanc.