Accès direct au contenu

  1. 17h45 Mercato - OM : Un nouveau transfert s'envole pour Pablo Longoria
  2. 17h35 Tour de France : Un Français maillot jaune à Paris ?
  3. 17h30 Mercato - PSG : Barça, Premier League... Neymar persiste et signe pour son avenir
  4. 17h15 Mercato - OM : Nouveau rebondissement pour l'avenir d'Amine Harit
  5. 17h10 Mercato - PSG : La réaction de Neymar à la bombe de la presse espagnole pour son transfert
Foot - Coupe du monde

Coupe du monde Brésil 2014 : Benzema, Deschamps, Suarez, Robben… Les confidences de Thierry Henry !

Dans un long entretien accordé au site de la FIFA, l’ex-attaquant international français Thierry Henry a évoqué toute l’actualité de la Coupe du monde en s’attardant un peu sur l’équipe de France et son sélectionneur Didier Deschamps.

De retour à New-York après avoir commenté la Coupe du monde pour la BBC, Thierry Henry a accepté d’évoquer l’équipe de France dans un long entretien accordé au site de la FIFA, à commencer par son sélectionneur Didier Deschamps. « C'est la continuité. C'est bien de voir un ancien joueur qui a tout gagné avec la sélection et en club être aux commandes de cette équipe de France. Ça fait plaisir. On sait aussi que c'est quelqu'un qui a vécu. Il a joué des grands tournois, il a entraîné des grands clubs. Je l'ai connu en tant que capitaine, et c'était inévitable. Tout le monde disait qu'il allait devenir un bon entraîneur alors qu'il n'avait même pas fini sa carrière. Et il l'a démontré. »

« VARANE EST UN JOUEUR EXTRAORDINAIRE »

Des Bleus qui lui plaisent particulièrement ? « Oui ! On a perdu Franck Ribéry pour la Coupe du Monde, mais c'est un joueur extraordinaire ! Mais sinon, il y a Karim Benzema, Paul Pogba, Raphael Varane… On parle beaucoup des joueurs au milieu et devant, mais Varane est un joueur extraordinaire. Il est calme. Il joue déjà comme un défenseur qui a 10 ans de carrière. Je pense que les gens n'en parlent pas assez. Ce n'est pas normal d'être déjà aussi mature à cet âge-là, même si c'est vrai que jouer au Real Madrid peut aider. Nous, on avait Laurent Blanc, c'est un peu le même style avec des qualités différentes. Quand tu as un joueur derrière qui est calme, ça se voit tout de suite dans la défense », a-t-il expliqué avant d’évoquer les attaquants qu’il apprécie aujourd’hui.

« MÜLLER, ON EN PARLE PAS SOUVENT MAIS… »

« Luis Suarez, inévitable… Robin van Persie, Arjen Robben… Vous avez des joueurs comme Thomas Müller, on n'en parle pas souvent mais il met toujours ses petits buts. Un ballon qui traine, il le met au fond, un ballon contré, c'est lui qui le contre. Même quand il ne veut pas marquer, il marque… On peut citer beaucoup d'attaquants, mais ce qui m'importe le plus, c'est la façon dont les équipes vont sur le terrain. C'est toujours mieux quand on voit des équipes qui essaient d'attaquer plutôt que de défendre ».

Articles liés