Accès direct au contenu

Un bon gars ?

City : la pub hallucinante de Balotelli

City : la pub hallucinante de Balotelli

Monsieur a fait parler de lui deux fois, ce week-end. Une fois pour avoir éteint Manchester, l’autre pour avoir allumé le feu, chez lui. Super Mario revient sur cet incident et se dédouane.

« Pourquoi toujours moi », demandait-il dimanche, après avoir éclaboussé de tout son talent la rencontre entre les deux Manchester, soldée par une victoire des Citizens, aussi aisée qu’étonnante (6-1). Cette semaine, encore, la presse ne s’était pas privée pour fustiger le comportement de l’avant-centre italien, accusé d’avoir mis le feu à sa maison en jouant avec des feux d’artifices.

Un ami à l’origine de l’incendie

Après son dimanche glorieux, Balo a tenu à rétablir la vérité. Non, ce n’est pas lui qui est à l’origine de l’incendie qui a touché sa maison. Mais plutôt un « ami », que Mario s’est chargé de gronder : « Heureusement, personne n’a été blessé et mon ami m’a présenté ses excuses pour les dommages. Il a fait une chose stupide. J’étais vraiment très en colère contre lui ».

Balo rappelle les règles de sécurité

Pour prouver sa bonne foi, Balotelli, de retour à l’entraînement, a fait la promotion des règles de sécurité qui doivent accompagner un feu d’artifice : « Ils peuvent être très dangereux si ils ne sont pas utilisés dans les règles. Les gens devraient suivre le code des feux d’artifices ».

Oui, deux buts vous changent un homme…