Accès direct au contenu

Vieux gunner

Arsenal Wenger detruit par un historique du club

La politique de recrutement hasardeuse d'Arsène Wenger, avec les départs de Samir Nasri et Cesc Fabregas, entraîne son lot de critiques. Les anciens de la maison lui tombent dessus.

Le début de saison catastrophique d’Arsène Wenger est loin de passer inaperçu outre-Manche. Les anciens Gunners comme Martin Keown sont venus dire à Arsène Wenger ce qu’ils pensaient de sa manière de gérer l’équipe première. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’ancien défenseur est aussi tranchant sur le terrain qu’en dehors. « C’est comme si nous étions en période de convalescence, assure l’ancien Gunner. On est un peu dépourvu avec les départs de Nasri et Fabregas. Cela devait arriver car le club n’est pas chaud pour recruter et s’est penché trop tard sur le mercato. A côté de ça, nous construisons l’avenir avec des jeunes joueurs… Mais il existe une sorte de naïveté, notamment dans notre façon de défendre ».

Bale en remet une couche
Wenger appréciera, d’autant que Gareth Bale, qui joue chez l’ennemi intime Tottenham, en a remis une couche. « Arsenal a perdu plusieurs joueurs cadres, ce qui le rend très vulnérable. De plus, je pense que ces départs ont nui à leur manière de jouer ». Dans les résultats actuels, en tout cas, on ne peut pas donner tort aux deux hommes.