Accès direct au contenu

Désolé

Arsenal : lexcuse pathétique de Wenger

Arsenal : l’excuse pathétique de Wenger

Arsène Wenger se cache derrière son petit doigt pour expliquer l’élimination d’Arsenal en 8e de finale de la Cup contre Sunderland (0-2). Le manager des Gunners n'y est plus.

Qu’Arsène Wenger puisse évoquer les blessures pour expliquer le passage à vide d’Arsenal en début de saison, ça peut se comprendre. Mais, après le fiasco de ses hommes en Ligue des champions contre le Milan AC (0-4), le manager des Gunners semble à court d’excuses. Piégé à Sunderland en 8e de finale de la Cup après une performance médiocre (0-2), Arsenal va enchaîner une 7e année consécutive sans le moindre titre ! Le dernier, cette même Cup, remonte en mai 2005, arraché aux tirs au but face à Manchester United à Cardiff.

Un calendrier compliqué
Pour autant, Wenger préférait se montrer philosophe en conférence de presse d’après-match avec une excuse assez pitoyable. « C’est difficile à chaud de dire où nous en sommes et ce que nous allons faire mais on va jouer à fond le coup en championnat. On a tout donné mais c’était notre troisième match à l’extérieur en une semaine. C’est un calendrier difficile pour nous ». Pour rappel, Sunderland pointe au 9e rang de Premier League... à 27 longueurs du leader Manchester City. C'est donc exactement comme si Carlo Ancelotti s'était plaint de la difificulté d'avoir affronté et perdu contre Ajaccio, ou Nancy. C’est dire l’état de délabrement général à Arsenal.

Articles liés