Accès direct au contenu

C’est sa faute !

Arsenal Gervinho a degoute Barton de venir

le10sport

Joey Barton était motivé pour renforcer l'effectif d'Arsène Wenger cet été. Mais sa petite explication musclée avec Gervinho l'a clairement refroidi.

Avant même la tempête, Arsenal était prêt à faire des folies sur le marché des transferts et à s'offrir quelques noms réputés, en dehors comme sur les pelouses. Résultat, Joey Barton vient de revéler au Daily Mail qu'Arsène Wenger lui a fait les yeux doux durant tout le mois d'août et qu'il était réellement partant pour remettre les Gunners à flot. L'accord était alors proche avant que l'altercation avec Gervinho, autre priorité du technicien français, n'intervienne. "L'incident avec Gervinho s'est passé et je ne peux rien y faire désormais" explique-t-il. Et Barton d'ajouter que "les discussions avec Wenger étaient avancées mais la situation a évolué ensuite". Une posture de victime qui manque pour le moins de crédibilité pour ce récidiviste notoire...

Barton n'a pas dit son dernier mot

Repenti et ayant retenu de ses erreurs passées, le nouveau joueur des Queens Park Rangers essaie pour tous les moyens de se racheter une conduite. Il faut dire qu'il "espère bien se rasseoir à la table d'Arsenal en mai prochain". Il y en a un voire plusieurs qui ne sont pas pressés d'évoluer à ses côtés. "Tout ami qu'un ennemi nous vante n'est jamais l'ami qu'il nous faut" pourra toujours rétorquer Gervinho à son entraîneur au moment fatidique. Sinon partir précipitamment sous d'autres cieux en dernier recours.