Accès direct au contenu

Foot - Chelsea

Chelsea/Atlético Madrid : José Mourinho prêt à tout pour priver Courtois du choc ?

Thibaut Courtois, Atlético Madrid

Alors que l’Atlético Madrid affrontera Chelsea en demi-finale de la Ligue des Champions, la situation de Thibaut Courtois fait couler beaucoup d’encre. Alors que l’UEFA est montée au créneau, José Mourinho n’aurait toujours pas dit son dernier mot.

Débarqué à Chelsea en 2011, Thibaut Courtois n’a toujours pas porté les couleurs des Blues. Prêté pour la troisième saison consécutive à l’Atletico Madrid, l’international belge -devenu l’un des meilleurs gardien de but de la planète- se retrouve au cœur des débats. Comme l’annonçait la presse espagnole jeudi, l’existence d’une clause entre Chelsea et l’Atletico Madrid pourrait empêcher Thibaut Courtois de disputer les demi-finales de la Ligue des Champions. À en croire ces informations, les Colchoneros devraient débourser pas moins de 3M€ par match afin de pouvoir l’aligner face à la formation ldononienne.

L’UEFA MET DE L’ORDRE

Rapidement, l’UEFA a tenu à calmer ce dossier bouillant, en laissant entendre qu’elle pourrait infliger des sanctions. « En réponse aux médias faisant référence à la situation de Thibaut Courtois à l’Atletico Madrid, l’UEFA tient à réaffirmer sa position. L’intégrité de la compétition sportive est un principe fondamental pour l’UEFA. Ainsi, l’UEFA Champions League et le règlement disciplinaire de l’UEFA contiennent des dispositions claires interdisant strictement à tout club d’exercer ou de tenter d’exercer une influence quelconque sur la présence ou non d’un joueur d’un autre club sur le terrain ». Mais José Mourinho n’aurait pas dit son dernier mot… À en croire les informations du quotidien espagnol Marca, le tacticien portugais aurait un plan spécial pour Thibaut Courtois s’il venait à jouer ces prochaines demi-finales.

UNE MÉTHODE CONTROVERSÉE

L’ancien entraîneur du Real Madrid, qui dispose d’un grand pouvoir au sein de Chelsea, envisagerait de lui interdire un futur départ à l’Atletico Madrid, voire de le laisser dans l’ombre de Petr Cech jusqu’au terme de son contrat qui prend fin en juin 2016. Pourtant, les dirigeants de Chelsea ont de leur côté souhaité mettre un terme à l’affaire : « Thibaut Courtois pourra jouer. Ne pas le laisser jouer serait paranoïaque et déplaisant. Nous sommes au-dessus de tout cela », a ainsi déclaré à BeIN SPORTS Bruce Buck, représentant de Chelsea lors du tirage au sort de ces demi-finales. Une méthode controversée pour The Special One qui pourrait faire parler d’elle…

Articles liés