Accès direct au contenu

Foot - Angleterre

Anelka : « Je ne suis ni antisémite ni raciste et j’assume totalement mon geste »

Nicolas Anelka

L’attaquant français de West Bromwich a répondu à ses détracteurs via Twitter et assure assumer « totalement » son geste.

Pris pour cible samedi, entre autres par la ministre des Sports Valérie Fourneyron, pour sa célébration polémique après son ouverture du score face à West Ham (3-3) à l’occasion de la 19e journée du championnat anglais, Nicolas Anelka n'a pas l'intention de s’en laisser compter et a répondu à ses détracteurs ce dimanche via son compte Twitter.

« JE NE SAIS PAS CE QUE LA RELIGION VIENT FAIRE DANS CETTE HISTOIRE »

« Signification de quenelle: anti-système. Je ne sais pas ce que le mot religion vient faire dans cette histoire ! Cette quenelle est une dédicace à Dieudonné. En ce qui concerne les ministres qui donnent leurs propres interprétations de ma quenelle, ce sont eux qui créent l'amalgame et la polémique sans savoir ce que signifie vraiment ce geste ! Je demanderai donc aux gens de ne pas se faire duper par les médias. Et bien sûr, je ne suis ni antisémite ni raciste et j'assume totalement mon geste. »

DIEUDONNÉ À ANEKA : « MERCI POUR TON SOUTIEN »

Une réponse on ne peut plus claire de la part de l’ex-international français qui a également reçu le soutien de Dieudonné lui-même qui l’a félicité pour sa « quenelle » et l’a remercié de son soutien. « Bravo à Anelka pour sa quenelle !! Magnifique !! Et merci pour ton soutien !!! » Nul doute que les choses ne devraient pas en rester là…

Articles liés