Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Les confidences d’un Français qui font froid dans le dos…

Dans un entretien accordé à L’Equipe, le coureur français de la FDJ William Bonnet est revenu sur sa chute spectaculaire sur le Tour de France.

Opéré d'une fracture pluri-fragmentaire de la deuxième vertèbre cervicale et obligé de porter un lourd dispositif pour lui maintenir le cou, William Bonnet se souviendra longtemps de sa chute lors de la troisième étape du Tour de France. Une chute sur laquelle il est revenu dans les colonnes de L’Equipe.

« MA TÊTE NE TIENT PLUS ! »

« Je me rappelle de tout. Quand je me suis immobilisé, j'ai voulu me relever et je sentais que ma tête ne tenait plus, j'étais obligé de la soutenir avec ma main. J'ai demandé qu'on m'enlève mon casque et j'ai dit aux gens qui étaient autour de moi : "Ma tête ne tient plus, ma tête ne tient plus ! (…) Je ne suis pas passé loin de la catastrophe, donc je me suis demandé si ça valait le coup de prendre des risques comme ça... Et je voulais savoir comment allaient réagir mes enfants. Ils m'ont demandé quand j'allais repartir en course, alors je me suis dit que ça allait pour eux. Mais ce qui m'a fait réfléchir, c'est plutôt ce qui aurait pu se produire que ce qui s'est produit. Ça aurait pu être plus grave. Pire qu'une paralysie ? Oui », a confié le coureur français.

Articles liés