Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Nibali s’excuse après son exclusion de la Vuelta !

Après avoir vécu une journée galère lors de la deuxième étape de la Vuelta, Vincenzo Nibali a été exclu pour s’être agrippé à la voiture de son directeur sportif.

La Vuelta a déjà perdu une de ses têtes d’affiche. Lors de la deuxième étape de la Vuelta, Vincenzo Nibali a vécu une journée très mouvementée. Après avoir été pris dans une chute collective à 30 km de l’arrivée, le vainqueur du Tour de France 2014 a voulu rattraper le peloton. Pour ce faire, il s’est tenu à la voiture de son directeur sportif afin de combler une partie de son retard. S’il n’a pas été exclu directement, la direction de course a décidé de l’exclure suite au visionnage d’une vidéo qui le montrait bien accroché à la voiture de son directeur sportif.

« JE DEMANDE PARDON À TOUTES LES PERSONNES QUI ONT HONTE DE MOI »

C’est une première dans l’histoire de la Vuelta et le directeur général de la course, Javier Guillen est déçu de le voir quitter le tour prématurément : « C'est mauvais pour le cyclisme, pour le coureur, pour la Vuelta et son image, parce que nous perdons un des favoris. Nous acceptons la décision pour éviter tout précédent. » Suite à cet incident, Vincenzo Nibali a présenté ses excuses, dans un long communiqué publié sur sa page Facebook, et regrette son geste : « Pour ce qui est arrivé aujourd'hui (dimanche), je demande pardon à toutes les personnes qui sont en colère ou qui ont honte de moi. C'est une mauvaise année. J'étais arrivé sur la Vuelta avec la volonté de me rattraper. (…) J'aurai accepté une lourde amende et une pénalité de dix minutes. Jamais personne n'a été exclu aussi vite ».

Articles liés