Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Steve Kerr s’agace après la défaite de ses Warriors !

Une nouvelle fois battus à domicile par les Clippers (129-121), les Warriors seront contraints de disputer un match 6 pour valider leur ticket pour le deuxième tour. Une prestation qui n’a pas plu à Steve Kerr, coach de Golden State.

Depuis 2014 et sa prise de fonctions en tant que coach des Warriors, Steve Kerr n’avait jamais connu de Match 6 dès le premier tour des Play-Offs. Mais toutes bonnes choses ont une fin, et les Los Angeles Clippers semblent pousser les doubles champions en titre dans leurs retranchements. À l’instar de la première défaite de Golden State dans cette série que la franchise mène désormais 3-2, durant laquelle elle avait encaissé 135 points, les Warriors se sont une nouvelle fois inclinés à domicile dans la nuit de mercredi à jeudi (129-121). Un échec que Steve Kerr a vu venir avec les carences défensives de ses joueurs.

« Pat Beverley nous a botté le derrière »

« Ça fait un an que les choses ne se déroulent pas aussi tranquillement qu’on le souhaiterait et plus rien ne me surprend. Mais je m’attendais à ce que nous jouions mieux et qu’on gagne ce match. Sauf que ce sont les playoffs. C’est une série en sept matches et il faut jouer, et défendre avec une certaine détermination. On a encaissé 129 points sur notre propre terrain. On n’était pas dans le coup dès le début. Tout ce qu’on a fait à LA, nous ne l’avons pas fait ce soir. On a joué comme si c’était acquis et que tout irait bien. Mais je l’ai déjà dit avant le match, cette équipe des Clippers s’est accrochée tout l’année. Je savais qu’ils n’allaient pas céder sans se battre. Dès le début, Pat Beverley nous a botté le derrière. Ses coéquipiers étaient excités par sa manière de débuter le match, et c’est devenu contagieux. Notre identité ? On est doubles champions en titre. Je n’en sais rien… On a des bannières de champions NBA. Quelle est notre identité ? On joue vite, et on défend. Peut-être qu’on devrait vous faire une vidéo d’explication et vous l’envoyer », a confié l’entraîneur des Warriors dans des propos rapportés par BasketUSAStephen Curry devra donc patienter avant de se mesurer aux Houston Rocketsune confrontation que le meneur de jeu semble être impatient de disputer. 

Articles liés